Prosit !

L’Allemagne fait la fière avec une sécurité sociale bénéficiaire de presque 20 milliards d’euros. Ca agace beaucoup mais laisse rêveur : c’est donc possible ! Au prix de réformes du système, d’efforts des citoyens et des professionnels de santé et de hausse des cotisations. Nous ne saurons pas dans 20 ans si les Allemands auront été en meilleure santé que les Français. Nous préférons dans l’hexagone défendre le secteur public (voir notre récent communiqué de presse), qui n’a de public que le nom. Le savez-vous ? En 2010, la Caisse des dépôts et consignations renonçait à financer le déficit de la sécurité sociale, relayée par la CADES qui se doit d’emprunter sur les marchés financiers. Des CHU aux mains de fonds de pension ? Un raccourci certes rapide, mais une ironie de l’histoire tout de même !

Lamine GHARBI
Président du syndicat national FHP-MCO

Retour en images et en phrases chocs, sur la 3ème édition du colloque « Manager une clinique, un dynamisme au féminin » le 8 mars dernier.
« Ce n’est pas parce que le corps médical se féminise que la qualité va baisser » ! entendait-on au cours de la première table ronde. « Il faut arrêter de voir la femme comme un problème ! On sait tout faire mais on n’est pas des poulpes ! » s’emportait notre championne olympique, relayée par son exceptionnelle collègue championne du monde de boxe et médecin aux urgences. « Les réseaux féminins ne sont légitimes que si les femmes sont force de proposition métier » déclarait Véronique Morali. Proposer avec force, c’est ce que les 14 administratrices de la FHP-MCO, entre « plancher collant » et « plafond de verre » s’emploient à faire…
Visibilité sur la campagne
La convergence ciblée public / privé est confirmée à hauteur de 100 millions d’euros en 2012 sur 425 GHS, dont 30 millions sur des activités jusqu’à présent préservées (bénéficiant de 300 millions d’euros de surfinancement). La baisse des tarifs publics après convergence, s’élève à 0,21%. L’évolution tendancielle des charges des établissements publics et privés a été évaluée à +3,2% …. L’hypothèse d’augmentation en volume de l’activité a été fixée à 2,4%. Les tarifs de l’obstétrique ont progressé pour tous de 0,5%. En conséquence, il est demandé cette année encore un effort de « productivité » de 450 millions d’euros, dont 150 millions dans le cadre de l’amélioration de la performance hospitalière, 145 millions sur la rationalisation des achats, 100 millions sur la convergence pour le secteur public, 30 millions sur les listes des médicaments et dispositifs médicaux financés en sus des prestations d’hospitalisation et 25 millions dans le cadre de la lutte contre la fraude. Pourtant, en 2011 … certains ont été vertueux et d’autres pas… Établissements Ex DGF : + 271 millions d’euros de dépassement et d’autres établissements Ex OQN : – 85 millions d’euros de sous exécution…

Recrutement…
Selon l’URPS et l’ARS de Bourgogne, près de la moitié des 169 internes dijonnais interrogés déclare vouloir s’installer en libéral, essentiellement en cabinet de groupe, et 20 % d’entre eux opteraient pour l’exercice mixte.Campagne sur les métiers de la santé
Le ministère du travail lance une campagne nationale de valorisation des métiers de la santé et vise en particulier les jeunes : « La santé c’est 200 métiers et autant de façons de voir son avenir« . Objectifs : diversité des possibilités de carrière et la variété des modes d’exercice (hospitalier, libéral, mixte..). Ces métiers représentent actuellement 6,58% de la population active (1,87 million de professionnels). De 2005 à 2010, les effectifs des professionnels de santé ont augmenté cinq fois plus vite que la population française.

L’eau, un bien précieux
Le CHU de Lille a mis en place en 2003 un système de surveillance en temps réel de ses consommations et fuites d’eau. Aujourd’hui : 166 000 euros de moins sur la facture qui s’élevait à 784 000 euros en 2005. Mieux : réparer 3 fuites d’eau a permis d’économiser 43 000 euros ! Pour ses 3 000 patients, l’hôpital consomme 705 litres par jour et par lit, soit trois fois plus qu’un particulier. Une facture qui a augmenté en moyenne pour le secteur de 25%.

Prochain palmarès des hôpitaux et cliniques : à sortir dans le Figaro de ce week end !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>