Mois sans tabac : Objectifs, enjeux et résultats de l’édition 2019

tabac-moissanstabac-santé-prévention-cigarette

Chaque année en France, plus de 73 000 personnes décèdent à cause du tabac en France. Ce fléau représente la première cause de mortalité évitable. Maladies cardio-vasculaires, atteintes respiratoires chroniques, cancers… il existe autant de pathologies liées au tabac qu’il est essentiel de mettre en place des dispositifs de prévention et sensibilisation.

Un mois sans fumer multiplie par 5 les chances d’arrêter définitivement en raison d’un apaisement des sensations de dépendance et de manque. À la lumière de ce constat, le Ministère de la Santé et Santé Publique France ont initié en 2016 l’opération #MoiSansTabac, rééditée chaque année en novembre.

Ce dispositif d’envergure nationale tente de répondre chaque année à cette problématique du tabagisme en donnant un maximum d’outils pour aider les 16 millions de fumeurs français à arrêter.

Retour sur les enjeux de cette quatrième édition et les moyens mis en œuvre pour mobiliser toujours plus de partenaires et fédérer le grand public.

Les défis de la nouvelle campagne #MoisSansTabac

Selon le Baromètre santé 2017 de Santé Publique France, parmi les 16 millions de fumeurs en France, 57 % déclarent vouloir arrêter de fumer.

La campagne #MoisSansTabac s’inscrit dans un contexte où la prise de conscience des multiples méfaits du tabac s’intensifie. Cette édition 2019, quatrième du nom, vient en complément de la Journée Mondiale sans Tabac du 1er mai et de la mise en place de mesures importantes dans le cadre du Plan National de Réduction du Tabagisme (PNRT) dans le cadre du Plan Cancer 2014-2019.


La campagne #MoisSansTabac mobilise les professionnels de santé, entreprises, collectivités, et autres associations à fédérer le plus de partenaires possibles pour donner un impact sensible au déploiement de l’opération durant tout le mois de novembre 2019.

Ainsi, chaque année, le défi majeur est d’accompagner toujours plus de fumeurs dans leur tentative d’arrêter / diminuer la cigarette à l’aide d’objectifs définis par les institutions et partenaires :

  • Communiquer largement sur l’opération et véhiculer les conseils-clés et moyens pour arrêter de fumer.
  • Orienter les participants vers des structures adéquates en vue d’un accompagnement, d’une prise en charge.
  • Créer un accompagnement durable allant au-delà du #MoisSansTabac à l’aide d’initiatives sur le terrain et d’outils numériques dédiés.

Quels moyens déployés pour répondre à ces objectifs ?

Durant l’édition #MoisSansTabac en 2018, 241 000 s’étaient engagées à ne pas fumer pendant un mois, soit 84 000 de plus qu’en 2017. À la veille du lancement de l’édition de cette année, Olivier Smadja, tabacologue et porte-parole de Santé Publique France souligne que « ce mouvement suscite une émulation entre fumeurs toujours plus important chaque année».

Ainsi, comme lors des précédentes éditions, de nombreux dispositifs sont proposés afin de répondre aux objectifs mentionnés :

  • L’opération met à nouveau à disposition l’application mobile d’e-coaching pour découvrir les méthodes d’arrêt, obtenir des fiches pratiques ou encore suivre en direct les bénéfices santé et financier du sevrage tabagique.
  • La page Facebook #MoisSansTabac vise à délivrer des messages positifs et des conseils pour soutenir les fumeurs dans ce défi porté par la communauté.
  • Disponibles en pharmacie, des kits d’aide sont mis à disposition des volontaires. Ils comportent une brochure pour préparer son arrêt et choisir sa méthode, un agenda « 30 jours pour tenir bon », une roue des économies et un dépliant pour apprendre à mieux gérer son stress)ainsi que des outils à destination des professionnels de santé (fiches de suivi, documents d’information professionnelle, vidéos, affiches, brochures, flyers…).

Au 7 novembre 2019, près de 200 000 personnes se sont inscrites sur le site du #MoisSansTabac pour bénéficier de tous ces contenus, visant avant tout à stigmatiser la consommation tabagique plus qu’à pointer du doigt les fumeurs français désirant arrêter.

Sources :

https://mois-sans-tabac.tabac-info-service.fr/

https://www.francetvinfo.fr/sante/drogue-addictions/lutte-contre-le-tabagisme/mois-sans-tabac-les-benefices-dune-emulation-entre-les-fumeurs_3684245.html

https://www.francetvinfo.fr/sante/drogue-addictions/lutte-contre-le-tabagisme/le-mois-sans-tabac-un-defi-collectif-pour-reussir-a-arreter-de-fumer_3684213.html

https://www.santepubliquefrance.fr/presse/2019/le-defi-commence-arreter-de-fumer-pendant-moissanstabac-double-les-chances-de-succes

https://www.tabac-info-service.fr/J-arrete-de-fumer/Je-telecharge-l-ecoaching

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.