Fil Bleu du 21 mars 2019

 

Trio gagnant
Centre MCO Côte d’Opale, Boulogne-sur-Mer (62)

3 stands attendaient les visiteurs vendredi dernier, pour les sensibiliser aux 3 dimensions de la lutte contre le cancer colorectal : le dépistage, la prévention par l’alimentation et l’activité physique.

Deviner les ingrédients étonnants des cocktails préparés par la diététicienne… Les visiteurs étaient mis au défi, en dégustant les cocktails préparés grâce à l’extracteur de jus installé par l’occasion. Et peu d’entre eux ont deviné que chou rouge ou betterave cohabitaient si volontiers avec les jus d’orange, de pomme ou de gingembre ! Une manière savoureuse d’inciter à consommer davantage de fruits et légumes. Moment parfois redouté, un bref passage « sur la balance » était proposé dans la bonne humeur par l’animatrice d’activité physique adaptée qui exerce dans l’établissement. Une balance à impédancemètre, en l’occurrence, outil idéal pour expliquer simplement les notions de masses graisseuse et musculaire. L’infirmière coordinatrice de l’Institut de cancérologie du Littoral expliquait pour sa part l’intérêt et les modalités du dépistage systématique.

Sans relâche
Médipôle de Savoie, Challes-les-Eaux (73)

Du 19 au 29 mars, les actions se succèdent dans l’établissement. Dans le hall et dans les services, les visiteurs croiseront forcément les bénévoles et professionnels engagés dans ce Mars Bleu.

La CPAM a ouvert le bal, mardi 19, en proposant un stand ludique sur le dépistage : jeux de type « questions-réponses », goodies « ambassadeurs du dépistage », photobooth et bien sûr démonstration de l’utilisation du kit. Un laboratoire prendra le relais le 21 mars, puis un autre le 22 qui animera le stand en partenariat avec Doc Savoie, structure chargée du dépistage. Ce jour-là, lunettes 3D et côlon gonflable seront de sortie. Le 27, la Ligue contre le cancer prendra place à son tour dans le hall. Les professionnels se mobiliseront aussi, à l’instar de l’infirmière, titulaire d’un DU de stomathérapeute, qui présentera sa spécialité le 26 au matin, relayée l’après-midi par l’équipe du service d’endoscopie. Enfin, du 25 au 29 les professionnels du service ambulatoire se chargeront de distribuer flyers et documentation. Qui pourra dire après ces incessantes vagues bleues qu’il ne connaît pas l’intérêt du dépistage ?

Incollables sur le côlon
Clinique de l’Estrée, Stains (93)

Ce 14 mars, la Clinique de l’Estrée accueillait le Côlon Tour en partenariat avec la ville de Stains et la Ligue contre le cancer. Les professionnels se sont aussi mobilisés, aux côtés des associations et réseaux territoriaux.

Le seul inconvénient de ce côlon géant, c’est qu’il est sensible aux aléas climatiques. Au vent, surtout. Alors, pourquoi ne pas l’installer au sein de la clinique ? Avant ou après leur exploration, les visiteurs étaient accueillis dans le hall par les professionnels de l’établissement, qui ont rivalisé d’inventivité pour sensibiliser le public à la prévention et au dépistage. Atelier nutrition avec la diététicienne, sessions « activité physique » animées par les kinésithérapeutes et les coachs sportifs de la commune, quizz interactif sur tablette avec les médecins et infirmières, démonstration de l’utilisation du kit, etc. Le Trivial Pursuit spécial côlon conçu l’an dernier s’est au passage enrichi de nouvelles questions. Autant d’actions, autant d’occasions pour les 200 visiteurs d’échanger, d’apprendre, de comprendre l’intérêt du dépistage.

Au cœur des services, au cœur des réseaux 
Hôpital Privé Cannes Oxford, Cannes (06)

Cette année, l’établissement innove doublement avec la mise en place d’un stand de sensibilisation mobile et la publication sur la toile d’interviews de médecins réalisées pour l’occasion.

Des étudiants aides-soignants et infirmiers jusqu’aux praticiens, tous sont mobilisés. Le 14 mars, les associations Rebond Cancer 06 et Apremas – centre local de coordination du dépistage des cancers – co-animaient un stand avec la Direction des soins infirmiers et le service Qualité. Entre autres dispositifs, le quizz réalisé par la Responsable assurance qualité et proposé aux 150 visiteurs leur permettait de participer à une tombola. Pendant ce temps, les étudiants de l’Ifsi préalablement formés par l’Apremas arpentaient tous les services de l’hôpital pour sensibiliser les patients, visiteurs et professionnels.
Pour toucher encore plus de personnes, cette campagne Mars Bleu a pris le large via les réseaux sociaux. Au cours de brèves interviews disponibles sur Facebook, 3 praticiens abordent divers aspects de la pathologie. Le Dr Cognein, gastro-entérologue, détaille le dépistage et les examens et traitements endoscopiques. Le Dr Ciampi, chirurgien viscéral et digestif, précise notamment les indications de la chirurgie. Enfin, le Dr Fauque explicite les liens entre alimentation et cancer colorectal.

Direction Mars Bleu 
Polyclinique Lyon-Nord, Rillieux-la-Pape (69)

Journée d’action le 14 mars grâce aux membres du personnel et bénévoles des associations partenaires. Une initiative Mars Bleu annoncée notamment par la municipalité.

 
Sur les 120 visiteurs qui ont afflué sur les différents stands, 10 s’étaient rendus spécialement à la polyclinique pour s’informer sur le dépistage du cancer colorectal. Un beau succès pour l’évènement, annoncé sur le site internet de l’établissement mais également sur celui de la mairie et sur les panneaux lumineux de la ville. La Ligue contre le cancer et l’Ademas 69, association pour le dépistage des cancers, étaient présentes aux côtés des professionnels. Sourires garantis avec les lunettes 3D, le spectacle étant autant pour les utilisateurs que pour ceux et celles qui les regardaient bouger frénétiquement la tête afin « d’attraper » les polypes. Autres dispositifs ludiques et didactiques, le côlon gonflable et le quizz sur tablette mis à disposition par un laboratoire. En guise de récompense, les visiteurs ont pu savourer le quatre-quarts également servi ce jour-là aux personnels et aux patients. Un dessert bleu, comme il se doit !

Main dans la main  
Hôpital Privé Arras – Les Bonnettes, Arras (62)

Un Mars Bleu dans la durée pour l’établissement, qui après une journée de sensibilisation lundi dernier se prépare déjà pour le deuxième acte, prévu le 26 mars.

 
En guise de ruban bleu, c’est une banderole en body painting – réalisée par le personnel – qui orne le hall durant tout le mois et sert de décor aux deux journées d’action orchestrées par l’institut de cancérologie de l’établissement. Le 18 mars, une centaine de visiteurs se sont présentés sur les stands dont celui de l’association Tricathlon, qui réalise des noeuds bleus en tricot pour financer la lutte contre le cancer. Un côlon gonflable était aussi installé afin que le public puisse visualiser les différentes sortes de polypes. Enfin, le bar à soupe tenu par le personnel permettait de sensibiliser à l’importance d’une alimentation riche en légumes, et de tester au passage, via un quizz, les connaissances des visiteurs sur les bonnes pratiques alimentaires. Le 26 mars, la CPAM rejoindra cette belle équipe, ainsi que des gastro-entérologues de l’hôpital invités à présenter le kit de dépistage.

 

Crédits photos : Centre MCO Côte d’Opale, Médipôle de Savoie, Clinique de l’Estrée, Hôpital Privé Cannes Oxford, Polyclinique Lyon-Nord, Hôpital Privé Arras – Les Bonnettes