Réaction FHP-MCO par rapport au mouvement de grève du Syngof, 17 novembre 2009

Le mouvement de grève à l’initiative du syngof a été lancé brutalement vendredi dernier. Sur le fond, la problématique assurantielle de nos praticiens obstétriciens appelle des aménagements législatifs et réglementaires car elle constitue indéniablement un frein à l’attractivité du secteur privé. Sur la forme, la méthode utilisée préconisant l’arrêt définitif des accouchements ne nous paraît pas adaptée. Je rappelle que la FHP-MCO n’a, à aucun moment, été associée à cette initiative.

La position de notre syndicat FHP-MCO est de poursuivre l’activité, en demandant la réquisition des praticiens gynécologues-obstétriciens. Nous vous demandons de bien vouloir nous informer de la situation de votre établissement et de toute difficulté relative à ce mouvement.

Nous comprenons les difficultés des établissements ayant une maternité qui doivent faire face au mot d’ordre de grève du Dr Jean MARTY. Nous savons, ce jour, que l’établissement du Dr Jean MARTY ne fait l’objet d’aucune réquisition car l’accueil des parturientes est assuré normalement, que ce soit en activité hospitalière ou en consultation.

Comptant sur vous pour nous communiquer les difficultés que vous rencontrez (fhp-mco@fhp.fr)

Avec tout notre soutien

Restant à votre écoute

Lamine GHARBI
Président du syndicat national FHP-MCO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.