Suspension du mouvement du SYNGOF

Le SYNGOF a lancé depuis de nombreux mois une action visant à contraindre les Préfets à procéder à des réquisitions des praticiens obstétriciens. Constatant avec regret le caractère automatique des procédures de réquisitions, le SYNGOF vient de décider de suspendre ce mouvement.

Cependant, il poursuit son combat et souligne qu’il va réfléchir à des actions nouvelles.

On ne peut qu’être préoccupé par une possible escalade des actions à venir pouvant remettre en cause le bon fonctionnement de nos maternités, voir leur pérennité.

Je ne manquerai pas de revenir vers vous dès que nous serons informés des actions possibles du SYNGOF.

Restant à votre écoute

Lamine GHARBI
Président du syndicat national FHP-MCO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.