Le 13 heures du 17 JUIN 2010

L’appel du 18 juin !

Nous ne pouvions pas résister à l’envie de vous faire le clin d’oeil auquel nous invite le calendrier du Conseil d’État car en effet, c’est demain le 18 juin que le recours sur la campagne tarifaire 2009, déposé par la FHP-MCO, sera examiné. Un appel donc à la résistance ! Nous sommes des « Français libres », des « chefs d’entreprises libres » conscients de leurs devoirs mais également de leurs droits et qui aspirent à un système équitable. Le parallèle avec le contexte historique s’arrête naturellement là. Toutefois, à la FHP-MCO, nous avons aisément un esprit « résistant » lorsque nous constatons que notre système de santé répond à une politique politicienne et n’est pas la gouvernance responsable des besoins et des réalités de terrain que nous attendons. Ces incohérences nous rattrapent chaque jour et c’était l’objet hier de notre deuxième grande journée thématique sur les « contrôles T2A et sanctions financières » à laquelle vous avez assisté très nombreux. Bonne résistance à tous !

 

Lamine GHARBI
Président du syndicat national FHP-MCO
 


 

Boycott temporaire d’une enquête

Les ARS lancent actuellement une enquête adressée aux établissements, portant sur l’organisation de la Permanence de Soins. Ce questionnaire n’a fait l’objet d’aucune information ou concertation préalable, ni avec la FHP-MCO, ni avec les syndicats médicaux. Nous vous demandons de ne pas donner suite, temporairement, à cette enquête. Un rdv est pris avec le directeur de cabinet de la ministre en compagnie des syndicats médicaux.

Un avis du HCAAM à contre-courant

Le vieillissement de la population n’est pas la menace dominante et ne revêt « pas le caractère d’une déferlante » pour l’évolution globale des dépenses, mais « révèle la fragilité fondamentale de l’organisation des soins, notamment son insuffisante transversalité« . Voilà en substance l’avis du HCAAM-Haut conseil pour l’avenir de l’assurance maladie. Il remarque également que « le décrochement à la hausse de la dépense individuelle moyenne de soins au seuil de ce que l’on peut appeler le grand âge« , anormalement élevée, ne trouve pas d’explication épidémiologique évidente mais s’explique par des inadaptations structurelles.

Un nouveau palmarès est sorti

Le magazine l’Express vient de publier son palmarès désormais annuel classant les établissements au regard des moyens mis en œuvre pour lutter contre la douleur. Public et privé sont classés séparément.
Pour en savoir plus : www.lexpress.fr

100 obstétriciens de moins par an

Le Syngof affirme que, sur 3.600 gynécologues obstétriciens libéraux, seuls 1.200 pratiquent l’obstétrique. 3 propositions de loi soutenues par une centaine de parlementaires visent à trouver une solution pour les praticiens dont la couverture assurantielle est soit « épuisée » (quand le médecin est condamné à indemniser la victime pour un montant supérieur au plafond de l’assurance), soit  » a expiré » (dépôt de plainte d’une victime 10 ans après la cessation d’activité ou le décès du médecin). A savoir par ailleurs que les accidents les plus graves ne concernent qu’un cas tous les 18 mois (établissements privés et publics confondus) et que chaque praticien paye 24.000 euros par an pour sa RCP, soit 28 millions d’euros au total versés aux assurances.
A noter également qu’une grève des sages-femmes est prévue demain vendredi.

Cotisation des infirmières

Les infirmières qui ne se sont pas inscrites à l’Ordre lors de la campagne 2009-10 ne paieront que la cotisation 2010-11 pour l’instant, a expliqué mercredi la présidente de l’instance, Dominique Le Boeuf, lors d’une conférence de presse. Le gouvernement a par ailleurs conditionné la modification de sa position sur la réforme de l’ordre, à la baisse de la cotisation aujourd’hui fixée à 75 euros.

Phtalates à l’hôpital : où en est-on en France ?

23 juin, CAHPP, 20-22 rue Richer, 10h00-13h30, Paris 9e
Quels sont les impacts des phtalates sur la santé et l’environnement ? Où se trouvent les phtalates à l’hôpital ? Que proposent les industriels aujourd’hui ? Quelle est la prise en compte des tutelles ? Quelles sont les bonnes pratiques de nos voisins ?
Valérie Boyer, député UMP des Bouches-du-Rhône présentera une proposition de loi visant à limiter la présence de phtalates dans l’univers du soin.
Entrée gratuite-inscription obligatoire : courtigne.angelique@c2ds.eu
Tel : 06 38 99 96 76
À télécharger : Programme

Prochaines formations du Baqimehp

L’audit interne, une méthode pour répondre aux exigences d’évaluations dans le cadre de la certification
– 24-25 juin 2010 (Paris)
La certification V2010, les nouveaux enjeux et les démarches à mettre en œuvre
– 29-30 juin 2010 (Paris)
La démarche qualité de la prise en charge médicamenteuse : comment faire face aux nouvelles contraintes de la certification et de la réglementation
– 16-17 septembre 2010 (Paris)
PMSI MCO perfectionnement du codage en V11
– 9-10 septembre 2010 (Paris)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.