LA FHP-MCO S’INQUIÈTE DES DÉCISIONS DE FERMETURE DES BLOCS OPÉRATOIRES EN ÎLE-DE-FRANCE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

La restructuration de l’hospitalisation publique est en marche, elle suit celle que l’hospitalisation privée s’emploie à mettre en œuvre depuis une dizaine d’années. Pénurie des praticiens, contraintes budgétaires, il est nécessaire de mettre en regard, l’amélioration réelle des soins d’une part et les moyens humains, structurels et financiers déployés d’autre part.
L’hospitalisation privée est un acteur sanitaire incontournable en Ile de France et s’inscrit dans les schémas de permanence des soins.

27 établissements privés en Ile de France disposent d’un service d’urgence ouvert 365 jours sur 365, 24 heures sur 24. Une équipe complète – chirurgien, anesthésiste, personnels de soin – est d’astreinte. Les blocs opératoires de ces établissements sont opérationnels non stop. A noter que les praticiens libéraux ne pratiquent pas de dépassement d’honoraires dans le cas d’accueil en urgence.

« Notre inquiétude est vive de voir cette rationalisation à marche forcée s’effectuer. Bien que nos établissements ne soient pas concernés par cette mesure, ils n’en demeurent pas moins des acteurs majeurs du paysage sanitaire. Comment devons-nous envisager notre avenir ? » déclare Lamine GHARBI, Président de la FHP-MCO.

Contact presse :

Véronique Molières
06 82 38 91 32
veronique.molieres.mco@fhp.fr
http://www.fhpmco.fr/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.