Le 13 heures du 7 OCTOBRE 2010

À quand une année de l’hospitalisation privée ?

Les grands esprits se rencontraient : la FHP-MCO organisait le premier congrès des usagers le 14 septembre dernier et la ministre annonçait 2011 comme l’année des patients ! Elle prêche donc des convaincus, le fait est acquis, nous gardons tous le même cap. Mais à quand une année de l’hospitalisation privée et des colloques sur la bientraitance des sauveurs de la sécurité sociale ? Les résultats de notre questionnaire de satisfaction intimeraient l’ordre au directeur de mettre en place d’urgence des mesures correctives, ceux que nous soumettons aux nombreux parlementaires que nous rencontrons, nous confirment au fond que seules nos inquiétudes convergent. Toutefois, les 150 millions d’économies attendues de la convergence sont une réelle avancée et une confirmation de la volonté du gouvernement de prendre le dossier par le bon bout. C’est l’heure de la bataille acharnée des amendements. Nous sommes donc actifs sur le court terme mais nous allons également gérer le long terme et l’échéance des prochaines élections présidentielles de 2012 ne nous échappe pas. La naissance de cette convergence s’annonce douloureuse, elle se fera sans péridurale mais le déclenchement s’est produit et nous cherchons les forceps.


Lamine GHARBI
Président du syndicat national FHP-MCO


2011 l’année des patients

Roselyne Bachelot placera l’année 2011 sous le signe des patients et de leurs droits. Trois missions portent sur la visibilité, l’effectivité et la promotion des droits des patients, sur la bientraitance dans les établissements de santé et sur la participation du patient aux décisions de santé qui le concernent, son positionnement et la relation « soignant-soigné ». Christian Saout, président du Ciss et Christine d’Autume, inspectrice à l’Igas, seront les rapporteurs des différents travaux, que présidera Marina Carrère d’Encausse, journaliste et médecin de formation. Six débats en région sur la bientraitance seront organisés. C’est désormais à chacun d’entre nous de nous mobiliser pour faire vivre cette « année des patients ». Nous vous invitons à nous faire connaître vos initiatives afin de coordonner une communication nationale.
veronique.molieres.mco@fhp.fr

Les résultats des URPS

Le syndicat MG-France conserve sa place de premier syndicat de médecins généralistes, devant la CSMF, à l’issue du scrutin des URPS. La CSMF et le Syndicat des médecins libéraux (SML), signataires (avec Alliance) de la convention médicale de 2005 et opposants à la loi HPST, ont consolidé leur position à l’issue du scrutin. Pour MG-France, la nouvelle composition du paysage syndical « doit être prise en compte par les responsables politiques qui ne peuvent plus ignorer la nécessité de répondre aux problèmes spécifiques de chaque métier, et qui doivent faire le constat que la pseudo unité des médecins n’est pas une réalité sociologique« . La jeune union syndicale « Le Bloc » a créé la surprise en totalisant près de 60% des voix pour le collège des spécialistes des plateaux techniques. « Il est urgent de mettre un terme à la dégradation des conditions d’exercice de l’anesthésie, de la chirurgie et de l’obstétrique libérales« , considère Le Bloc. Il estime que les « représentants spécifiques des équipes des blocs opératoires sont maintenant légitimes pour débuter la concertation avec les pouvoirs publics, l’Uncam, l’Unocam et la FHP-MCO« .

La FHF regrette le « manque d’équité » de l’avant-projet du PLFSS

« Ce projet se traduit par un gel massif des crédits correspondant aux Migac qui est d’autant plus injuste que les missions de service public restent sous-valorisées par rapport à leurs coûts réels« , commente la FHF. Elle proteste également contre la poursuite du processus de convergence tarifaire public-privé. « La commission des comptes de la sécurité sociale vient de démontrer que, depuis 2006, les versements aux cliniques augmentent beaucoup plus fortement que ceux aux hôpitaux publics, dont l’activité progresse pourtant plus rapidement« . Concernant l’évaluation de la pertinence des actes, la FHF proposera « prochainement » des mesures alternatives d’économies qui seront de nature à engager une maîtrise médicalisée des dépenses, « fondée sur les principes de transparence et d’équité« .

À vos kiosques

Après le magazine l’Express, le Point, le Figaro Magazine, etc…, voici dans la famille des palmarès les nouveaux venus : Doctissimo, le premier site web en santé vient de publier un palmarès des maternités et le magazine Top santé propose dans son numéro de novembre un palmarès des établissements pour quatre spécialités chirurgicales concernant la femme. Vos retours de terrain sont les bienvenus : veronique.molieres.mco@fhp.fr

Notez la date !

Le 8 mars est désormais inscrit dans le calendrier de la profession : une nouvelle édition de « manager une clinique au féminin » se tiendra à Paris ce « jour officiel » des femmes. Elles sont au centre des discussions au Sénat sur le dossier des retraites et le coeur de toutes les Françaises est tourné vers les 140 qui ont perdu la vie en 2009 sous les coups de leur conjoint. De toute évidence, les droits des femmes restent toujours en 2010 et en 2011 une question d’actualité. Ce ne sera pas l’objet de notre journée mais bien celle de réfléchir au binôme plein d’avenir de femme manager et santé.

Info – intox

Le bisphénol A ne présenterait pas de danger pour la santé, selon les conclusions d’un rapport de l’Agence européenne pour la sécurité des aliments (AESA) le 30 septembre 2010. Difficile de s’y retrouver quand on sait que la fabrication et la commercialisation de biberons contenant du bisphénol A a été interdite en France par le Parlement le 23 juin dernier ! A noter toutefois que la Présidente de l’AESA est également membre du Conseil des directeurs de l’ILSI lobby agro-alimentaire, détail non mentionné dans la déclaration d’intérêt que tout membre doit faire.

Prochaines formations du Baqimehp

Se préparer à la structuration des stages des nouveaux étudiants
infirmiers
-19-20 octobre 2010 (Paris)
La certification V2010, les nouveaux enjeux et les démarches à mettre en œuvre
– 28-29 octobre 2010 (Paris)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.