Le 13 heures du 14 OCTOBRE 2010

Qui est notre client : le praticien ou le patient ?

Les deux mon Capitaine ! Cette question à priori anodine génère de multiples interrogations. Par exemple, intégrer les dépassements d’honoraires dans les « X » GHS en scène pour la convergence ciblée 2011, est un détail qui change considérablement la donne. Des acteurs régis par des obligations et conventions différentes et indépendantes sont piégés sur un même bateau. Si les dépassements d’honoraires augmentent, le GHS mécaniquement aussi et prend le risque de basculer dans la convergence « inversée » – c’est à dire celle qui diminue un GHS privé au niveau d’un GHS public moins onéreux. Etablissements et praticiens doivent-ils être mariés pour le meilleur et pour le pire ? Ce « tout compris » facilitait hier la comparaison des tarifs des deux secteurs, il fragilise aujourd’hui le dispositif. Devons-nous être des acteurs de santé engagés dans une approche globale du patient, et développer un projet médical autour du patient – client roi, ou garantir un outil opérationnel loué au corps médical et avoir comme seul objectif celui de satisfaire nos clients praticiens ? En attendant d’avancer sur ces questions de fond, nous gérons l’urgence : être force de propositions quant à la sélection des GHS pour la convergence ciblée et batailler aux côtés de la FHP sur les 26 amendements du PLFSS impactant notre secteur.

Lamine GHARBI
Président du syndicat national FHP-MCO


Convergence, convergence … quels GHS ont une tête à converger ?

Cette année 2010 a été marquée par une convergence ciblée d’un montant de 150 millions répartis sur 35 GHS. Les travaux démarrent pour l’année 2011 avec, à priori, la volonté de la tutelle d’élargir le nombre de GHS concernés …. Mais de combien ? Nous suivons de près ce dossier notamment sur la méthodologie….

Retour sur la dernière JT FHP-MCO le 7 octobre 2010

Plus de 80 personnes se sont bousculées dans la salle de la rue Monceau pour participer à la journée co-organisée par le c2ds et la FHP-MCO sur « Quelles nouvelles réglementations relatives au développement durable entreront demain en vigueur dans vos établissements de santé ?« . Les 4 ministères concernés par les 4 plans exposés étaient représentés à la fois pour introduire le cadre politique, mais également préciser l’impact des nouvelles règlementations sur la vie quotidienne de nos établissements. Nous avons souhaité prendre un peu de recul l’après midi en proposant un regard sur le DD vu de l’étranger et avons conclu par l’intervention du philosophe Michel Puech sur la question de l’éthique collective et individuelle.
Prochaine journée FHP-MCO : 8 mars 2011 « manager une clinique au féminin » 

Retour sur le CA du 15 septembre 2010

Tout savoir sur le CA du 15 septembre 2010 en 3 minutes d’images :
www.fhp-mco.fr
Sinon téléchargez le PV : Procès verbal

Le reste à charge diminue en France

Il diminue dans notre pays pour s’établir en 2009 à 9,4% (9,5% en 2008). Il est de 3% à ‘hôpital. « Nous consolidons notre très haut taux de couverture qui est quasi inégalée chez nos pays voisins » déclarait Roselyne Bachelot.

L’armée mauvaise gestionnaire

Selon la Cour des comptes, le montant du déficit d’exploitation cumulé des neuf Hôpitaux d’instruction des armées (HIA), s’élève à 280 millions d’euros, soit le premier déficit hospitalier de France. Il est équivalent au cumul des déficits de l’AP-HP, des HCL et de l’AP-HM, ces neuf structures représentant pour rappel une capacité équivalente à celle du CHU de Toulouse.

Les ministres de la Santé de 35 états de l’OCDE se réunissaient les 7 et 8 octobre

« Les systèmes de santé du 21e siècle doivent parvenir à concilier la nécessité de limiter les dépenses à court terme et celle de réformer à long terme le mode de structuration et de financement des services de santé« , constate l’OCDE. Touchés par la crise, certains ont par exemple réduit les dépenses consacrées aux produits pharmaceutiques pour privilégier les médicaments génériques et faire des économies sans compromettre la qualité.

Chassang est furax

Le président de la CSMF accuse Roselyne Bachelot de nier le vote d’opposition à sa politique de santé et de se livrer à une lecture «partiale» des résultats des élections chez les médecins libéraux. Pour le Dr Chassang, «le fossé se creuse» entre le gouvernement et les médecins et un «changement de cap» est indispensable. Il annonce par ailleurs une alliance nationale avec le SML.

« Réforme » AME repoussée

La refonte de l’AME a été renvoyée à l’examen du projet de budget pour 2011. Cette allocation accuse une augmentation de 13% de fin 2008 à fin 2009 et 17% entre mai 2009 et 2010 selon des chiffres provisoires. Instaurée en 2000, l’AME bénéficiait à 190.000 bénéficiaires fin 2006 (dernier chiffres DREES).

Le grand saut !

C’est vers le 10 décembre que le DMP s’ouvrira aux patients et aux professionnels de santé. Mais d’ici là, l’ASIP devra résoudre la difficulté majeure de la compatibilité, puis informer les établissements de santé et les médecins libéraux du mode d’emploi du DMP. Objectif : ouverture de 2 millions de DMP d’ici à la fin de 2011.

36% des Français auraient renoncé ou reporté des soins en raison de leurs coûts

C’est ce que révèle un sondage réalisé par Viavoice pour le Ciss. 26% ont dû renoncer simplement à des soins médicaux ou à l’achat des médicaments « en raison de la dépense occasionnée« . Interrogés sur les transferts d’une partie des remboursements de dépenses de santé vers les complémentaires santé, les Français sont 73% à estimer que cela accroît les inégalités de santé et 54% à considérer que c’est la première étape vers une privatisation du système de santé.

Nouveau diplôme universitaire

Un nouveau cursus « Droit et gestion du développement durable en santé » vient d’être créé à l’université de Montpellier I. Il s’adresse principalement aux managers et cadres hospitaliers, médecins et professionels en santé ainsi qu’aux inspecteurs de l’action sanitaire et sociale.
À télécharger : présentation

Prochaines formations du Baqimehp

La certification V2010, les nouveaux enjeux et les démarches à mettre en œuvre
– 28-29 octobre 2010 (Paris)
L’audit interne, une méthode pour répondre aux exigences d’évaluations dans le cadre de la certification V2010
– 16-17 novembre 2010 (Paris)
La gestion des risques
– 29-30 novembre 2010 (Paris)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.