Le 13 heures du 18 NOVEMBRE 2010

Bienvenue à Nora Berra !

Après Roselyne, Nora ! Nous sommes ravis d’accueillir à nouveau une femme comme patronne. Naturellement, Xavier Bertrand pilotera l’ensemble de sa haute main de maître. Nous nous sommes pris à rêver que ce très bel attelage choisirait les Rencontres Annuelles de l’hospitalisation privée des 18 et 19 novembre, pour faire sa première grande apparition publique mais les contraintes liées à sa prise de fonction ont noyé nos espoirs.
Pourtant le temps ensemble de fixer des objectifs, méthodes et calendrier, doit arriver sans tarder. Nous rappellerons à Xavier Bertrand son engagement : une enveloppe sociale dédiée à l’hospitalisation privée et la garantie d’une convergence (« nous ne renoncerons pas à une convergence… » affirme-t-il à l’Assemblée nationale, voir film « Tarif unique » sur www.fhp-mco.fr). L’hospitalisation privée peut-elle être sereine sur son avenir ? Saurez-vous nous donner des perspectives, ouvrir nos horizons ? Reconnaissez-vous que l’hospitalisation privée est un atout dont la France ne sait pas tirer parti ? C’est ce que nous aurions souhaité vous demander demain.
Nous espérons vous accueillir très nombreux jeudi et vendredi aux Rencontres de la profession : l’occasion de se rassembler, de se connaître. Si nous sommes une force de réflexion, nous pourrons être une force de frappe.

Lamine GHARBI
Président du syndicat national FHP-MCO

PLFSS : quelques nouvelles du front

– Les sénateurs ont supprimé, contre l’avis du gouvernement, l’expérimentation des maisons de naissance. La discussion du projet de loi a été interrompue samedi en raison de la démission du gouvernement et reprendra sous peu. La mesure sur les maisons de naissance, même supprimée à ce stade, sera à nouveau discutée lors de la commission mixte paritaire qui réunira députés et sénateurs pour trouver une rédaction commune car elle a été approuvée à l’Assemblée nationale.
– Les sénateurs ont renoncé à légiférer pour permettre l’expérimentation de centres autonomes pour la chirurgie ambulatoire pour la cataracte.

Par ailleurs, les sénateurs ont adopté :

– l’article du projet de loi du PLFSS modifiant la cible de la convergence tarifaire intersectorielle pour orienter celle-ci vers les tarifs les plus bas et non plus vers ceux du secteur privé.
– un amendement pour fixer, dans la loi, un échéancier précis de l’avancée de la convergence tarifaire entre 2011 et 2018. Ils souhaitent que la convergence progresse par tranche de 10% de tarifs chaque année pour parvenir à 100% en 2018. La ministre s’est opposée à cette mesure.
– un article additionnel qui fixe au 1er juillet 2011 l’entrée en vigueur de l’obligation pour les CAM de fournir des informations sur les tarifs d’honoraires pratiqués. La ministre de la santé s’est opposée à cette mesure, estimant que cette obligation était d’ores et déjà remplie par l’assurance maladie mais les sénateurs ont indiqué que des anomalies avaient été signalées.
– un article additionnel qui va permettre aux PUI de sous-traiter des activités.

La CME en première ligne sur la gestion des risques

Le décret sur la gestion des risques est enfin paru (au JO du 16 novembre) : exit les CLIN, c’est l’équipe opérationnelle d’hygiène qui hérite de ses missions, en collaboration avec la CME. Le corps médical occupe donc désormais une place primordiale dans la gestion des risques mais le directeur, représentant légal de l’établissement, en assume la responsabilité. La Conférence nationale des présidents de CME de l’hospitalisation privée insiste sur la nécessité de « dégager les moyens d’une valorisation de ces nouvelles missions », qui ne peuvent persister sous le régime du bénévolat.

Rencontres scientifiques de l’Anses

Les Rencontres scientifiques biannuelles de l’Anses, l’agence nationale de sécurité sanitaire, se tiendront le 6 décembre. A l’ordre du jour, une science encore peu connue, et étroitement liée au secteur hospitalier : l’‘expologie’. Soit l’étude de l’exposition à des facteurs pathogènes de type environnemental. Destinées à un public large et diversifié, les Rencontres présenteront l’état de la recherche sur les expositions aux toxiques par l’eau, par l’air, par les pesticides et les biocides. Indispensables pour anticiper sur les pathologies environnementales !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.