JAB 2011 – Journée Nationale Ambulatoire, 22 décembre 2010

COMMUNICATION

Archives

JAB 2011 – Journée Nationale Ambulatoire, 22 décembre 2010

_________________________________________RÉSUMÉ__________________________________________


Invitation à participer à la JAB 2011 – Journée Nationale Ambulatoire

« Chirurgie ambulatoire : Nouvelles règles, nouvelles frontières »
Organisée par l’AFCA – l’Association française de chirurgie ambulatoire

le 13 janvier 2011

Salons de l’AVEYRON – 17, rue de l’Aubrac – 75012 PARIS
 

___________________________________________________________________________________________

Aujourd’hui, le retard français en termes de développement de la chirurgie ambulatoire est confirmé. En 2009, le taux d’ambulatoire, si l’on prend l’ensemble des interventions chirurgicales, était de 35 %, avec une avance du secteur privé commercial (44 %) et un retard des secteurs public et Espic (24 %).

Même ce chiffre de 44 % reste toujours en-deçà des autres pays. Aux États-Unis, la chirurgie ambulatoire s’est développée à 83 %, en Grande-Bretagne à 79 %, dans les pays nord-européens on approche les 70 %, et le Portugal vient de nous dépasser depuis quelques mois puisqu’il est à 45 % de développement de chirurgie ambulatoire. Nous sommes aujourd’hui le dernier pays de l’OCDE à avoir développé la chirurgie ambulatoire.

Quel est le potentiel de développement de la chirurgie ambulatoire en France ?

Les enjeux pour nos organisations sont très importants et impliquent un changement de paradigme. Dans ce cadre, nous vous invitons à participer à cette journée organisée par l’AFCA le 13 janvier prochain.

Vous trouverez ci-joint le programme et les conditions d’inscription.

Comptant sur votre participation,

Bien Cordialement

Lamine GHARBI
Président du syndicat national FHP-MCO

A télécharger : Programme de la Journée et conditions d’inscription

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.