UNE OFFRE EN PÉRINATALITÉ PRIVÉ OPTIMISÉE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE


Le monde de la périnatalité privée est en mutation. Les maternités privées disparaissent et n’assurent plus que 28% des accouchements aujourd’hui contre 40% il y a 15 ans. Alors que l’hospitalisation privée et les acteurs de la médecine libérale se veulent résolument des acteurs impliqués, l’offre de soins se raréfie au détriment des parturientes, des pères et des nouveau-nés.

 

« La complémentarité et/ou la saine émulation entre les secteurs public et privé est un des atouts majeurs du système de santé français qu’il faut impérativement préserver » déclare Lamine Gharbi, président de la FHP-MCO.

 

Dans ce contexte, les représentants des professionnels de la naissance exerçant dans des maternités privées et des usagers ont choisi de se regrouper, au sein du FORUM de la Naissance. « Il est absolument nécessaire d’échanger, partager notre analyse des défis à relever en matière de périnatalité et faire des propositions consensuelles » déclare le docteur Olivier Jourdain, pilote du Forum naissance. Le Forum de naissance réfléchit à partir du cadre des objectifs de la CNNSE – Commission nationale de la naissance et de la santé de l’enfant, dont la prochaine réunion se tiendra le mardi 22 mars au ministère de la santé.

 

En PJ : « Contribution du Forum de la naissance de l’hospitalisation privée« 

 

Siègent au Forum de la naissance :

  • Gynécologues-obstétriciens : SYNGOF et Collège national des gynécologues-obstétriciens
  • Anesthésistes-réanimateurs : SNARF
  • Pédiatres : SNPF
  • Conseil national de l’ordre des sages-femmes
  • Représentants d’usagers : CIANE
  • Etablissements : FHP-MCO
  • La conférence nationale des présidents de CME (commission médicale d’établissement) de l’hospitalisation privée

 

Le Forum est piloté par le Dr Jourdain. Le secrétariat est assuré par la FHP-MCO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.