Un pas en avant, un pas en arrière

Récemment, six substances chimiques extrêmement préoccupantes ont été ajoutées à la liste des substances soumises à autorisation, parmi lesquelles trois appartenant à la famille des phtalates : le DEHP, le BBP et le DBP. Ces dernières ne pourront plus être commercialisées sans autorisation à partir 2015. Incohérent : aucune autorisation ne sera nécessaire pour utiliser ces trois phtalates dans les conditionnements primaires des médicaments. Concernant les dispositifs médicaux, les risques qu’entraîne pour la santé humaine l’utilisation d’une substance dans un dispositif médical ne sont pas pris en compte !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.