Le 13h : en vacances ou pas ?

Même si la pause estivale française n’est plus aussi tranchée qu’autrefois, la vie des cliniques reste inchangée : cet été, on bosse ! Certes les planning des blocs s’allègent mais les Français, même aux 35 heures et 5 semaines de vacances, ne sont pas moins malades. Des vacanciers étrangers insuffisants rénaux sont accueillis dans nos établissements de dialyse, nos urgentistes se mettent à l’anglais et les directeurs de clinique répondent toujours au téléphone même avec le chant des cigales en arrière fond. Nous exerçons notre mission de service public : nous sommes dévoués 365 jours par an et fiers de démontrer à nos voisins européens que nous accueillons l’excellence de notre système. La vie de la FHP-MCO ne s’arrête pas davantage…. Quelques réunions DGOS glissées fin juillet sur des sujets majeurs tels que la chirurgie ambulatoire ou le coût de service de réanimation. Vigilance ! juillet 2010 avait vu la publication de nombreux décrets. Enfin, l’été est mis à profit pour fourbir nos armes pour la bataille du PLFSS, le dossier de la rentrée. Et sachez le, nous serons toujours d’humeur pour une prise de la Bastille plutôt que pour l’oisiveté de Versailles.

Lamine GHARBI
Président du syndicat national FHP-MCO
http://leblogdupresident.fhpmco.fr/



Complémentaires santé : les réseaux de soins strictement encadrés
Le Parlement a encadré de façon très stricte les réseaux de soins mis en place par les complémentaires santé (mutuelles, assurances…). Députés et sénateurs réunis en commission mixte paritaire ont décidé que ces réseaux, qui permettent aux complémentaires de mieux rembourser leurs clients lorsqu’ils s’adressent à des professionnels qu’elles ont agréés (opticiens…), devront être ouverts à tous les professionnels qui le souhaitent. Et les règles qui régissent leur fonctionnement seront fixées par décret. Cette mesure législative mécontente les complémentaires, notamment la Mutualité. Elles devraient donc bouder la séance de négociations fixée au 20 juillet avec l’assurance-maladie et les syndicats de médecins en vue de limiter les dépassements d’honoraires des praticiens.

Une image ternie par le médicament ?
Depuis 2010, la FHP réalise deux fois par an un baromètre d’image des cliniques et hôpitaux privés. Le but est de mesurer la perception du grand public pour orienter la communication. La 3ème vague de ce baromètre, pour lequel l’enquête auprès du grand public s’est déroulée du 15 au 17 juin, met en évidence de façon nette l’impact sur notre secteur de l’affaire du Médiator.  » Les scandales sanitaires et financiers ont récemment terni l’image de l’ensemble du système de santé français  » commente l’IFOP. Cette onde de choc a en effet atteint le secteur de l’Hospitalisation privée avec une image qui a subi une dégradation de 11 points depuis octobre 2010 (72% d’image positive en juin 2011 contre 83% en octobre dernier). Une raison de plus pour poursuivre la communication de valorisation de notre secteur. RCP : une avancée ?
Les députés viennent de voter la création, en janvier 2012, d’un fonds de garantie alimenté par une « contribution forfaitaire » des professionnels et auxiliaires médicaux libéraux perçue par les assureurs et reversée au fonds pour la couverture des sinistres élevés supérieurs à 8 millions d’euros. Le fonds « est chargé d’indemniser, dans la limite de ses ressources, pour la part de leur montant excédant le plafond mentionné à l’article L1142-2 du Code de la santé publique, les préjudices subis par les victimes et, en cas de décès par leurs ayants droit« , est-il indiqué. 

L’Ordre infirmier : appel au secours
L’Ordre national infirmier, qui traverse une crise financière et politique sans précédent dans l’histoire des ordres, a appelé dans un communiqué diffusé lundi les infirmiers à s’inscrire pour sauver l’instance menacée de disparition. Il appelle à la mobilisation de « tous ceux qui croient qu’une institution pour l’ensemble de la profession infirmière est utile à la qualité des soins et à l’évolution de la profession« . Aujourd’hui, près de 100 000 infirmiers sont inscrits au tableau, représentant près de 25% de la population infirmière, et 1000 infirmiers s’inscrivent chaque semaine, signale l’Ordre, précisant que 50% des infirmiers inscrits sont des salariés.

Clin d’œil
L’AP-HP inaugure un nouvel hôpital nommé Rothschild cédé pour un franc symbolique par la famille pré-citée. Il est évident qu’aucune clinique n’aurait osé s’appeler ainsi !

Baromètre
98% des Français souhaitent débattre des risques pesant sur le financement du système de santé lors de la campagne présidentielle. (sondage Ipsos commandé par la FHP)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.