Campagne de recueil 2011 des indicateurs IPAQSS-MCO

La campagne de recueil 2011 des indicateurs de qualité et de sécurité des soins a débuté le 2 novembre 2011 pour s’achever, en fonction des indicateurs, selon le planning ci-dessous, le 31 mai 2012.

Parmi ces indicateurs, les 3 derniers sont nouveaux ainsi que, pour la prise en charge de l’infarctus du myocarde, la partie concernant la prise en charge de la phase aiguë. Les résultats obtenus ne feront pas l’objet d’une diffusion publique.

A ce jour, les cahiers des charges de ces derniers indicateurs n’ont pas encore été validés et d’éventuelles modifications sont donc envisageables.

Des informations issues de l’expérimentation qui a été conduite et de celles qui nous ont été adressées par la HAS, il convient de retenir pour chacun de ces indicateurs, que les modalités pourraient être les suivantes :

POUR LA PRISE EN CHARGE DE L’INFARCTUS DU MYOCARDE :

Cet indicateur concerne toutes les structures MCO prenant en charge au moins 10 patients dont le diagnostic principal est l’infarctus du myocarde.
Le tirage au sort ne se fera plus sur 60 dossiers mais certainement sur 80 dossiers.
En effet, de nouveaux critères, relatifs à la phase aiguë de la prise en charge du syndrome coronarien ST+, ont été ajoutés à cet indicateur. Ainsi, les nouveaux critères, pour les dossiers relatifs à un syndrome coronarien ST+, seraient:

  • Délai médian entre l’heure d’arrivée dans l’établissement et l’heure de ponction
  • Administration d’anti – agrégant plaquettaires
  • Tenue du dossier patient en cardiologie

Par ailleurs, des informations complémentaires pourraient être demandées telles que :

  • Taux de patients avec une stratégie de reperfusion mise en œuvre dans les 12 heures suivant le début des symptômes
  • Taux de reperfusion mise en œuvre dans les délais recommandés
  • Délai entre le début des symptômes et le premier contact médical
  • Délai entre le premier contact médical et l’arrivée dans l’établissement
  • Délai entre le premier contact médical et la réalisation de la ponction
  • Délai entre le premier contact médical et la désobstruction de l’artère

Pour ces 6 derniers critères, les résultats ne pouvant pas être totalement imputables à l’établissement, les modalités de diffusion et d’exploitation des résultats ne devraient donc pas être les mêmes que pour l’ensemble des indicateurs. Ainsi, ils ne devraient pas faire l’objet d’une comparaison entre établissements mais plus certainement alimenter une comparaison régionale voire nationale.

POUR LA PRISE EN CHARGE DES PATIENTS DIALYSÉS :

Cet indicateur concerne les structures prenant en charge au mois 10 patients adultes en hémodialyse depuis 9 mois au moment du recueil, qu’elle soit faite en unité de dialyse médicalisée, en centre, en unité d’autodialyse assistée ou non ou à domicile.
Son recueil sera donc obligatoire pour tous les établissements disposant d’une autorisation portant sur l’activité de traitement de l’insuffisance rénale chronique par épuration extra rénale.
Les critères de l’indicateur « prise en charge des patients dialysés », pour lequel le tirage au sort de 60 dossiers est réalisé, seraient ainsi :

  • Voie d’abord vasculaire
– Proportion de patients dialysés sur fistule artério – veineuse
– Proportion de patients dialysés sur fistule artério – veineuse native
  • Surveillance de l’anémie
  • Surveillance du statut martial du patient sous ASE
  • Surveillance du bilan phosphocalcique
  • Surveillance nutritionnelle
– Proportion de patients pour lesquels une surveillance nutritionnelle datant de moins de 6 mois a été retrouvée et comprend au moins l’évaluation de 3 des 4 critères suivants :
-> Indice de Masse Corporelle (IMC)
-> dosage de l’albumine (g/l)
-> calcul du nPCR
-> pourcentage de la variation du poids sec pendant les 6 derniers mois
– Proportion de patients à risque, soit si 2 des 4 critères suivants sont en dehors des cibles :
-> IMC<20
-> Albuminémie <35g/l (méthode vert de bromocrésol)
-> Albuminémie <32 g/l (méthode de néphélémétrie)
-> nPCR<1.1g/Kg/j
-> perte de poids sec en 6 mois >10% pour lesquels une consultation diététicienne est  programmée dans les 3 mois suivant ces résultats
  • Appréciation de l’épuration
– Proportion de patients anuriques ayant une prescription d’au moins 3 séances de dialyse d’une durée totale d’au moins 12 heures par semaine
– Proportion de patients pour lesquels une mesure du Kt/V (ou un KT) datant de moins d’un mois est retrouvée
  • Prescriptions médicales de dialyse
  • Evaluation de l’accès à la transplantation
  • Surveillance sérologique des hépatites

POUR LA PRISE EN CHARGE INITIALE DE L’AVC :

Cet indicateur, portant sur la prise en charge de l’AVC ischémique ou hémorragique du début des symptômes jusqu’à l’organisation de la sortie des patients, concerne les structures ayant une activité MCOet ayant pris en charge au moins 10 patients dont le diagnostic principal est l’AVC sur l’année 2011.

Les critères de l’indicateur « prise en charge initiale de l’AVC », pour lequel le tirage au sort de 80 dossiers est réalisé, seraient ainsi :

  • Imagerie en 1ère intention :
– Taux d’imagerie
– Délai d’imagerie
  • Thrombolyse après AVC ischémique
  • Aspirine après AVC ischémique
  • Evaluation par un professionnel de la rééducation :
– Taux
– Délai
  • Transfert en SSR
  • Tenue du dossier patient


POUR LA PRISE EN CHARGE DE L’HÉMORRAGIE DU POST PARTUM (HPP) :

Cet indicateur, portant d’une part sur la prévention, et d’autre part sur la prise en charge initiale de l’HPP, concerne l’ensemble des structures prenant en charge des parturientes soit toutes les maternités.
Il se décompose en 2 niveaux sur des échantillons distincts :

  • la prévention de l’hémorragie du post partum lors d’un accouchement, pour lequel le tirage au sort de 60 dossiers est réalisé sur l’ensemble des séjours d’accouchements et dont les critères seraient ainsi :
– Délivrance
– Qualité de la trace de l’administration de l’ocytocine
– Surveillance clinique minimale
  • la prise en charge initiale de l’hémorragie du post partum, pour lequel le tirage au sort de 60 dossiers est réalisé et dont les critères seraient :
– Diagnostic et quantification
– Gestes endo – utérins
– Antibioprophylaxie en cas de gestes endo – utérins
– Qualité de la trace de l’administration de l’antibiotique
Dès que nous aurons connaissance des cahiers des charges définitifs de ces indicateurs, une dépêche complémentaire vous en donnera les contenus.

Enfin, il est important de souligner que, ces 4 derniers indicateurs sont des indicateurs de pratique clinique et sont donc valorisables dans le cadre de la certification V2010 et notamment dans le critère 2e (indicateurs, pilotage et tableaux de bord de l’établissement) et plus particulièrement dans le critère 28c (démarches EPP liées aux indicateurs de pratiques cliniques).

Nous sommes, bien entendu à votre disposition et nous vous demandons de nous faire remonter toutes les difficultés que vous rencontrerez. Claire HAEYAERT du BAQIMEHP (info@baqimehp.com) est à la disposition des professionnels de vos établissements pour les aider dans leur démarche.

Restant à votre écoute

Thierry BECHU
Délégué général du syndicat national FHP-MCO

A télécharger :
Courrier adressé aux directeurs
Courrier adressé aux médecins DIM
Annexe du courrier adressé aux médecins DIM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.