Instruction DGOS – Biberons stérilisés à l’oxyde d’éthylène

Comme annoncé dans notre précédente dépêche du 21 novembre, la DGOS a édité le 25 novembre 2011 une instruction visant à informer les ARS et, par leur intermédiaire, les établissements de santé, de la procédure à suivre quant à l’utilisation des biberons ayant été stérilisés à l’oxyde d’éthylène.

Il est demandé aux ARS et aux établissements de santé de prendre toutes les dispositions nécessaires pour remédier à cette situation, à savoir :

  • Pour les nouveau-nés à terme, sans pathologie et ne nécessitant pas une alimentation stérile, il est demandé de substituer dans les meilleurs délais les biberons stériles par tout autre biberon, à usage unique ou non selon les habitudes de la maternité, répondant aux conditions d’asepsie requises pour un nouveau-né et incluant les nourettes ;
  • Pour les nouveau-nés pris en charge en service de néonatologie (prématurés) et pour les nourrissons souffrant de pathologies graves ainsi que pour l’administration de certains médicaments et le stockage de lait maternel, le Haut conseil de Santé publique a été saisi en urgence, afin qu’il émette un avis qui sera transmis aux ARS dans les meilleurs délais, relatif aux niveaux d’asepsie (bactériologiquement propre ou stérile) à recommander selon l’état clinique de l’enfant.

Cependant, il est indiqué que, dans l’attente de cet avis, les stocks de biberons stérilisés à l’oxyde d’éthylène doivent être conservés jusqu’à nouvelle instruction.

Daisy Roulin (daisy.roulin.mco@fhp.fr) est à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Restant à votre écoute

Thierry BECHU
Délégué Général du syndicat national FHP-MCO

À télécharger :
Instruction DGOS sur l’utilisation des biberons stérilisés à l’oxyde d’éthylène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.