Check-list au bloc opératoire, des outils pour en assurer la bonne utilisation

Bilan de la check-list au bloc opératoire deux ans après son lancement.

Deux ans après le lancement de la check-list (CL) «Sécurité du patient au bloc opératoire», et selon le retour d’expérience de la HAS, «le bilan que l’on peut faire est positif sur de nombreux points : elle est connue de la plupart des professionnels travaillant au bloc opératoire, elle est utilisée pour la plupart des interventions et enfin et surtout, les professionnels lui reconnaissent un intérêt certain pour améliorer la sécurité des patients. Et pourtant, elle n’est pas utilisée de manière optimale, notamment lors du partage des informations au sein de l’équipe pendant la pause préopératoire et pour les prescriptions conjointes avant la sortie du bloc opératoire. A tel point que cette utilisation insuffisante est de nature à compromettre l’efficacité de la check-list dont il convient de rappeler qu’elle est réputée diminuer de 1/3 les complications postopératoires.»

Dans ces conditions, la HAS a souhaité mettre en place des actions pour assurer un meilleur redéploiement et s’associer avec les Fédérations, dont la FHP-MCO, pour mettre à disposition des établissements différents supports considérés comme des outils de management dont, notamment :

  • Des fiches d’information auprès des patients et des professionnels à afficher et diffuser ;
  • Des grilles d’autoévaluation pouvant être utilisées pour permettre de mesurer la bonne application de la check-list, autoévaluation qui peut être considérée comme une EPP et permettre dans le cadre de la procédure de certification d’attester de la dynamique d’amélioration. En effet, ainsi que le précise la HAS «La check-list sécurité au bloc opératoire est une pratique exigible prioritaire pour les établissements de santé dans le cadre de la procédure de certification V2010 (critère 26.a). Sa mise en place est systématiquement vérifiée lors de la visite par les experts-visiteurs. Sa non-utilisation ou son utilisation inadaptée (sans partage de l’information) peut entraîner une décision péjorative du niveau de certification (recommandation, réserve)

Vous trouverez sur le site de la HAS – http://www.has sante.fr – la totalité de ces supports ainsi que les enregistrements effectués dans l’atelier qui s’est tenu à ce sujet, lors des dernières Rencontres de la HAS qui se sont tenues à Lyon les 17 et 18 Novembre 2011.

Nous sommes bien entendu à votre disposition et nous vous demandons de nous faire remonter toutes les difficultés que vous rencontrerez. Pour ce qui concerne les questions techniques, Claude GUELDRY, Directrice du BAQIMEHP (claude.gueldry@baqimehp.fr) est à la disposition des professionnels de vos établissements pour les aider dans leur démarche.

Restant à votre écoute

Thierry BECHU
Délégué Général du syndicat national FHP-MCO

À télécharger :
– Fiche information des patients
– Fiche information des professionnels
– Supports autoévaluation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.