Lettre au Père Noël

Nous ne croyons plus depuis longtemps au Père Noël mais nous croyons en nos forces et nos talents. Affronter et gérer nos contraintes, nos responsabilités, demande un travail forcené, de la rigueur, du pragmatisme. La FHP-MCO sera très raisonnable (!), et n’inscrira en 2012 dans sa lettre de Noël à la ministre de tutelle, qu’un seul souhait : un tarif unique ! Mais développer notre secteur et inventer la suite de l’histoire de l’hospitalisation privée nécessiteront inspiration, innovation, R&D, audace, dynamisme. Quels sont vos rêves, quels sont vos vœux ? Nous attendons vos lettres de Noël sincères et colorées !

Lamine GHARBI
Président du syndicat national FHP-MCO
http://leblogdupresident.fhpmco.fr/


Merci d’envoyer vos « lettres de Noël » à : Thierry Béchu


Retour en images de la journée développement durable en santé co-organisée par la FHP-MCO et le C2DS
lundi 12 décembre 2011 :



ENCc : vigilance accrue

La question d’un maintien ou d’un retrait de notre participation se pose à nouveau sérieusement. Le secteur ex-OQN est entré à nouveau dans le process sous certaines conditions qui ne sont aujourd’hui pas remplies. Notamment, notre échantillon ne repose que sur 26 établissements après 18 abandons et sera en-deça de l’échantillon 2007. Grave manquement dans la méthode : les comptes des établissements publics participant à l’étude ne sont pas certifiés…et ne le seront qu’en 2014 ! L’ATIH travaillerait-elle donc potentiellement avec des chiffres faux ! Limite dans l’exercice : il manque un acteur autour de la table, le corps médical. Comment accepter une baisse éventuelle de nos tarifs motivée par des coûts de production élevés dès lors qu’ils intègrent les dépassements d’honoraires ? Même si les tarifs ne sont pas exclusivement générés à partir de l’ENCc, ils en sont très largement « inspirés ».

Convergence ou compensation
Les décisions de la nouvelle commission des affaires sociales du Sénat ont permis d’inscrire réellement la convergence dans la loi. Désormais, tout amendement qui viendrait ralentir ou empêcher la convergence ne sera entendable que s’il prévoit une compensation à la hauteur des économies attendues qui ne sauraient être réalisées ou reportées.

Pertinence de la chirurgie bariatrique
Le projet est lancé : la HAS constitue un panel d’établissements pour expérimenter les indicateurs cliniques évaluant la chirurgie de l’obésité chez l’adulte. Si vous êtes intéressé, merci de contacter Claude Gueldry, directrice du BAQIMEHP : claude.gueldry@baqimehp.com

Plan Hôpital 2012
Un amendement au PLFSS 2012 prévoit que « le report des projets à venir de la deuxième tranche du plan Hôpital 2012 permettra une économie sur l’ONDAM ». Dans le plus grand flou, un ultime examen des dossiers de candidature sera fait sur le juste dimensionnement des opérations et leur soutenabilité financière. Les établissements publics ont perdu leur « AAA » et donc leur capacité d’emprunt. Les élus des communes concernées activent leur lobbying pour obtenir leur part de gâteau.

Baromètre
3,82% c’est l’évolution estimée des charges avec impact LMD de nos établissements en 2012

Aspartame : l’ANSES décide de prendre le dossier en main
Les résultats d’une très large étude du centre Ramazzini en Italie, viennent renforcer les suspicions de risque cancérogène lié à la consommation d’aspartame. Pour rappel, l’aspartame est présent dans plus de 6 000 produits alimentaires, notamment dans les sucrettes et les sodas, et dans des centaines de médicaments. Il est conseillé aux femmes enceintes souffrant de diabète. La Dose Journalière Admissible (DJA) d’aspartame a été établie à 40mg/kilo/jour, mais de nombreux médecins dénoncent le manque de transparence autour des études. L’Anses confirme la nécessité de réévaluer la DJA, et a constitué un groupe de dix experts pour mieux définir les bénéfices et les risques des édulcorants. « Nous voulons connaître les dangers et savoir s’il y a des populations plus exposées que d’autres » déclare son directeur. Résultats fin 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.