Les dispositifs web de l’ARS Pays-de-la-Loire

Pour les ARS, le paysage web est en construction. Le portail ars.sante.fr a ouvert en avril 2010, conçu sur le plan national pour répondre aux besoins d’information. Chaque ARS y dispose de son espace où personnaliser son contenu et ses outils.
Annie Le Guevel, responsable des Relations avec les usagers et les partenaires, indique que la conception de la partie ARS Pays-de-la-Loire a permis de gagner en lisibilité tout en conservant  des éléments indispensables aux utilisateurs tels que la c@rto santé et le CPOM WEB. « Le site a été relooké tout en fédérant les anciens outils. Par ailleurs, nos plateformes web sont en constante évolution ».

  • Masantedemain.fr
    Le site Ma santé demain a été développé pour promouvoir le PRS. Il relaye actuellement les résultats du sondage mené auprès des ligériens  ainsi que de l’enquête effectuée auprès des professionnels sur leurs attentes et leurs priorités en matière de santé.

  • La plateforme d’appui aux professionnels de santé (PAPS)
    La PAPS Pays-de-la-Loire a été lancée récemment afin d’apporter un soutien aux professionnels de santé sur les questions de formation, d’installation, de mode d’exercice, les réseaux de santé… Les partenaires institutionnels de l’ARS Paye-de-la-Loire contribuent à l’alimenter.

  • Les projets en cours
    Un projet de blog autour des SROS est en cours de réflexion, ainsi que le développement d‘outils autour du GCS e-santé qui comporte 150 membres en Pays-de-la-Loire (c’est le plus important en France).

Comme le note Annie Le Guevel : « tous ces nouveaux outils ont un impact sur l’organisation actuelle du site ARS. Il s’agit d’informer le grand public et les professionnels de santé tout en intégrant les bonnes données sur les bonnes plateformes ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.