Résultats des indicateurs IPAQSS-MCO – Infarctus du myocarde après la phase aiguë

La HAS vient de publier sur son site son « analyse descriptive des résultats agrégés de la campagne 2010, concernant le thème « Infarctus du myocarde après la phase aiguë (IDM) ».

Il est rappelé que ce thème est composé des indicateurs suivants :

Indicateurs évaluant les prescriptions médicamenteuses après infarctus :

  • Indicateur agrégé BASI [*]
  • Indicateur « prescription appropriée d’antiagrégants plaquettaires »
  • Indicateur « prescription appropriée de bêta-bloquant »
  • Indicateur « mesure de la fraction d’éjection du ventricule gauche (FEVG) » et « prescription appropriée d’inhibiteur d’enzyme de conversion »
  • Indicateur « prescription appropriée de statine »

Indicateurs évaluant la prévention du risque cardio-vasculaire :

  • Indicateur « sensibilisation aux règles hygiéno-diététiques »
  • Indicateur « statut du patient vis-à-vis du tabac tracé » et « délivrance de conseils pour l’arrêt du tabac »
  • Indicateur « suivi du bilan lipidique à distance »

Parmi ces indicateurs, seul l’indicateur agrégé BASI a fait l’objet d’une publication sur le site Platines.

LES PRINCIPAUX RÉSULTATS

Le recueil, pour chaque établissement concerné, a porté sur 60 séjours tirés au sort entre janvier et septembre 2010.

En 2011, 370 établissements ont été concernés dont :

  • 239 ayant un nombre de dossiers étudiés supérieur à 30
  • 120 ayant un nombre de dossiers étudiés inférieur ou égal à 30
  • 11 dits non répondants alors que le recueil était obligatoire

Pour l’hospitalisation privée, 88 établissements étaient concernés dont :

  • 69 ayant un nombre de dossiers étudiés supérieur à 30
  • 17 ayant un nombre de dossiers étudiés inférieur ou égal à 30
  • 2 dits non répondants alors que le recueil était obligatoire

Seuls les résultats des établissements ayant un nombre de dossiers supérieur à 30 font partie de la base de référence nationale analysée par la HAS.

Les prescriptions médicamenteuses

L’indicateur agrégé BASI

Pour les 239 établissements concernés, la moyenne nationale se situe à 80%. Pour ce qui concerne l’hospitalisation privée la moyenne se situe à 5 points de moins que le score national, elle occupe, ainsi le dernier rang.

La moyenne nationale est égale à la valeur seuil ou objectif de performance à atteindre, soit 80%.

Cet objectif de performance est atteint par 80% des établissements.

ATTENTION ! Pour la prochaine campagne dont le recueil est en cours et s’achèvera le 28 février 2012, l’objectif de performance est fixé à 90%.

Les autres indicateurs

Pour les autres indicateurs, la HAS souligne, compte-tenu du niveau atteint, la faible marge d’amélioration. Ainsi, les moyennes nationales sont les suivantes :

  • Prescription appropriée d’antiagrégants plaquettaires : 94%
  • Prescription appropriée de bêta-bloquant : 93%
  • Mesure de la fraction d’éjection du ventricule gauche : 91%
  • Prescription appropriée de statine : 95%

L’indicateur sur la prescription appropriée d’inhibiteur de l’enzyme de conversion n’a pas pu faire l’objet d’un calcul de la référence nationale dans la mesure où tous les établissements avaient un effectif de séjours inférieur ou égal à 30.

L’analyse de la HAS ne donne pas de résultats par statut juridique. Néanmoins, compte-tenu de la moyenne nationale obtenue par l’hospitalisation privée au score agrégé BASI, les moyennes ci-dessus, ne sont certainement pas atteintes.

La prévention du risque cardio-vasculaire.

L’indicateur sur la sensibilisation aux règles hygiéno-diététiques

Cet indicateur obtient un mauvais score puisque la moyenne nationale se situe à 57% avec 66% des établissements se situant, au moins, à cette moyenne nationale.

ATTENTION ! il convient de retenir que pour la prochaine campagne en cours :

  • L’objectif de performance sera fixé à 80%
  • Le résultat sera publié sur le site Platines

Sur cet indicateur, des efforts très importants seront à mener pour atteindre le niveau d’exigence posé. Il est ainsi important que toute sensibilisation réalisée soit tracée dans le dossier ; faute de quoi, même si cette sensibilisation a eu lieu, la réponse ne pourra pas être positive.

L’indicateur sur le statut du patient vis-à-vis du tabac tracé

La moyenne nationale est élevée puisqu’elle se situe à 94% et 90% des établissements ont un résultat supérieur ou égal à 82%. La marge d’amélioration est donc faible.

L’indicateur sur la délivrance de conseils pour l’arrêt du tabac

Cet indicateur n’a pas pu faire l’objet d’un calcul de la référence nationale dans la mesure où seulement 2 établissements ont pu analyser 30 dossiers. La HAS précise cependant que parmi les 94% de patients pour lesquels le statut vis-à-vis du tabac est tracé, 24% sont fumeurs et que pour 74% de ces patients fumeurs, la trace de la délivrance de conseils pour l’arrêt du tabac a été retrouvée dans les dossiers.

L’indicateur sur le suivi du bilan lipidique à distance

Le recueil de cet indicateur est abandonné pour la campagne en cours compte-tenu de l’évolution des recommandations professionnelles.

CONCLUSION

Bien que, pour ce qui concerne les prescriptions, les taux atteints ne permettent d’envisager que des marges d’amélioration faibles, la HAS a décidé de ne pas les abandonner dans la mesure où toutes les médianes n’atteignent pas 95% et qu’il existe encore une dispersion entre les établissements. Cet abandon sera reposé lors de la campagne actuelle.

Néanmoins, pour l’hospitalisation privée, des améliorations sont encore à apporter. La plupart des établissements concernés ont d’ailleurs fait le choix, sur la base des résultats obtenus de conduire, sur ce thème, une EPP.

Nous sommes bien entendu à votre disposition et nous vous demandons de nous faire remonter toutes les difficultés que vous rencontrerez. Pour ce qui concerne les difficultés techniques, le BAQIMEHP (Claire HAEYAERT ou Claude GUELDRY – claude.gueldry@baqimehp.com) est à la disposition des professionnels de vos établissements pour les aider dans leur démarche.

Restant à votre écoute

Thierry BECHU
Délégué Général du syndicat national FHP-MCO

[*] BASI = agrégation des résultats obtenus pour les prescriptions de bêta bloquant (B), d’antiagrégants plaquettaires (A), de statine (S) et d’inhibiteur d’enzyme de conversion (I) – score 1 : toutes les prescriptions sont conformes – score 0 : au moins une prescription est non-conforme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.