Interdiction d’utiliser AVASTIN pour des IVT

Une instruction du Directeur général de la Santé du 11 juillet 2012 interdit l’utilisation d’une solution de bévacizumab (AVASTIN®) pour des injections intravitréennes compte tenu de l’existence d’une spécialité adaptée (LUCENTIS®)

Nous vous invitons à prendre connaissance de cette instruction qui rappelle que l’utilisation d’une préparation magistrale et d’une préparation hospitalière doit être réservée aux situations d’absence de spécialité pharmaceutique disponible (L5121-1 du code de la santé publique) et indique que l’utilisation de ce produit en ophtalmologie présente des risques notamment infectieux du fait de son conditionnement en flacon plutôt qu’en seringues prêtes à l’emploi.

Nous avons déjà saisi depuis de nombreux mois les pouvoirs publics sur ce sujet des injections intra vitréennes, pour lesquelles les règles de facturation ne sont pas satisfaisantes : certains directeurs de caisses d’assurance maladie estiment que l’utilisation du Lucentis, pourtant recommandée, n’est pas assortie de la possibilité de facturer de forait SE, ce que nous contestons vivement.

Chloé TEILLARD (chloe.teillard.mco@fhp.fr) est à votre disposition pour toute information complémentaire sur le sujet.

Restant à votre écoute,

Thierry BECHU
Délégué général du syndicat national FHP-MCO

À télécharger:
Instruction N°DGS/PP2/2012/278 du 11 juillet 2012 relative à la législation applicable aux préparations magistrales et notamment aux préparations de seringues pour injections intra-vitréennes de la spécialité pharmaceutique AVASTIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.