3 questions à Claude CHÉZAUD, directeur général de CTC Conseil

Claude CHÉZAUD, directeur général de CTC Conseil, qui publie chaque année depuis 20 ans l’Observatoire économique des cliniques privées.
 

Que dit l’Observatoire cette année, quels sont les faits saillants ?
Deux aspects sont particulièrement mis en évidence par l’étude cette année : le ralentissement très net des investissements d’une part et d’autre part des produits exceptionnels importants, certainement dus à la vente de l’immobilier. Ces deux tendances, si elles ne sont pas prises en compte trompent l’interprétation que l’on pourrait avoir de la santé financière des cliniques privées.Au fil du temps, vous connaissez les grandes tendances de l’évolution du secteur privé hospitalier. Se vérifient-elles en 2012 ?
Voilà plusieurs années que nous mettons en évidence que plus d’un tiers des établissements est en déficit, ce qui est encore le cas cette année. Beaucoup se maintiennent donc de façon artificielle comme le montrent les deux tendances précédemment évoquées. La profession semble utiliser, ou avoir utilisé, ses dernières cartouches pour rester à flot…espérant certainement qu’une augmentation des tarifs appropriée permette leur retour à l’équilibre.

Quelles sont vos projections pour l’avenir ?
Depuis 20 ans plus de 40% des établissements privés MCO ont disparus, soit pour fermeture, soit pour se regrouper et donner naissance à de plus gros établissements. Cette tendance, me semble t-il, ne peut que se confirmer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.