Résultats des Indicateurs de qualité : Prévention et prise en charge initiale des hémorragies du post-partum immédiat (Campagne 2012, Données 2011)

Les résultats issus du recueil des indicateurs de qualité sur la prévention et la prise en charge initiale des hémorragies du post-partum immédiat ont fait l’objet d’un rapport publié sur le site de la HAS

La campagne 2012 est la première campagne de recueil des indicateurs de qualité sur la prévention et la prise en charge initiale des hémorragies du post-partum immédiat pour les établissements ayant une maternité, quels que soient leurs niveaux de soin et d’activité. Cette campagne ne fait donc pas l’objet, pour cette année, d’une diffusion publique nominative sur le site Internet Platines du Ministère de la Santé ni d’une mise à disposition du public par les établissements de santé.

Le rapport de la HAS fait état de l’analyse des résultats sur les deux groupes d’indicateurs, soit :

  • La prévention de l’hémorragie du post-partum (HPP) lors de l’accouchement, composée de 2 indicateurs :
    • 1. Délivrance
    • 2. Surveillance clinique minimale en salle de naissance
  • La prise en charge initiale de l’hémorragie du post-partum immédiat (HPPI), composée de 3 indicateurs :
    • 1. Diagnostic d’HPP
    • 2. Geste endo-utérin
    • 3. Antibioprophylaxie

Pour rappel, ces 2 groupes d’indicateurs sont indépendants et les résultats sont recueillis sur des échantillons de dossiers distincts. Ainsi, pour la prévention de l’hémorragie du post-partum, concerne des dossiers d’accouchement qu’il y ait eu ou non survenue d’une HPP tandis que le second ne concerne que des dossiers d’accouchements où une HPPI est survenue.

Un questionnaire organisationnel a également été rempli par les maternités à l’occasion de ce recueil et analysé dans ce rapport.

Il ressort de l’analyse faite par le BAQIMEHP dans la fiche technique jointe, que les résultats de l’hospitalisation privée sont supérieurs aux moyennes nationales pour ce qui concerne le second niveau de l’indicateur sur la délivrance (soit +2 points sur la proportion de dossiers d’accouchement comportant la modalité de la délivrance, la mention d’une injection prophylactique d’ocytocine et la trace d’une conclusion de l’examen du placenta auquel est ajouté le respect de l’enregistrement de l’injection des médicaments) et l’indicateur sur la surveillance minimale en salle de naissance (+3 points). Néanmoins, pour les autres indicateurs, les moyennes obtenues par l’hospitalisation privée sont inférieures aux moyennes nationales (soit -4 points pour le premier niveau de l’indicateur sur la délivrance, -11 points pour l’indicateur sur le diagnostic de l’HPPI, -1 point pour l’indicateur sur le geste endo utérin et -6 points pour l’indicateur sur l’administration prophylactique d’antibiotique), ce qui démontre un potentiel d’amélioration en vue d’améliorer la traçabilité de la prise en charge.

Pour rappel, désormais, la campagne d’évaluation des indicateurs est devenue biennale. Le prochain recueil, pour le thème « prévention et prise en charge initiale de l’HPP », sera donc mis en œuvre par la HAS en 2013 et portera sur des dossiers de l’année 2012. Les résultats de ce second recueil feront l’objet d’une diffusion publique nominative sur le site Internet Platines du Ministère de la Santé ni d’une mise à disposition du public par les établissements de santé.
Claire HAEYAERT du BAQIMEHP (claire.haeyaert@baqimehp.com) est à votre disposition et à celle des professionnels de vos établissements pour toute information complémentaire.

Restant à votre écoute,

Thierry BECHU
Délégué général du syndicat national FHP-MCO

Laetitia BUSCOZ
Directrice du BAQIMEHP

À télécharger:
– Fiche technique n°40 du BAQIMEHP
– Le rapport des résultats issus du recueil des indicateurs de qualité Prévention et prise en charge initiale des hémorragies du post-partum immédiat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.