La robotique médicale, futur de la e-santé ?

Depuis des années, on nous promet l’invasion des robots dans notre quotidien. Ils nous permettraient, tour à tour, de faire notre ménage, de conduire nos voitures et autres prophéties sorties de films de science-fiction. Et pourtant il y a bien un domaine où la robotique est fortement présente : la santé. Panorama des perspectives.

Aujourd’hui la robotique appliquée au domaine de la santé se retrouve dans des secteurs très diversifiés.

Ainsi aux Etats-Unis, les robots d’assistance chirurgicale se sont fortement développés. Ils permettent d’assister le chirurgien en lui offrant la possibilité de piloter, à distance, des outils de chirurgie mini-invasive dans de meilleurs conditions d’efficacité, de confort et de sécurité.

> Vidéo : http://www.viddler.com/v/79613fcd?secret=106196131

Mais la robotique se retrouve aussi dans le domaine de l’assistance aux personnes handicapées ou dépendantes : un robot peut aider une personne tétraplégique à manipuler les objets de son environnement, un bras robotisé peut remplacer un bras perdu lors d’un accident ou encore détecter des situations anormales (absence de mouvement par exemple) et avertir les secours.

> Vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=2ZUn9qtG8ow

Au Québec, les pharmaciens du Centre hospitalier universitaire de Québec (CHUQ ) ne perdent plus de temps à compter des pilules, un robot se charge maintenant de cette tâche. Le «Pillpick» est une machine immense. Elle effectue plusieurs tâches simultanément : faire son inventaire de médicaments en préparant des milliers de sachets de pilules; préparer les prescriptions en cueillant les sachets qui sont ensuite attachés ensemble par un anneau de plastique; faire une seconde vérification pour s’assurer que l’anneau correspond bien à l’ordonnance; et finalement gérer les retours de médicaments en vérifiant l’intégrité des sachets inutilisés. S’ils sont intacts, l’appareil les replace dans l’inventaire.  Un investissement de 9 millions $ qui a éliminé la majorité des erreurs de médicaments en plus de libérer les pharmaciens.

> Vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=aq59ELdqHi8

Reste la délicate question des bénéficiaires de cette belle et couteuse technologie. Parce que même dans la santé de demain les moyens financiers restent des enjeux cruciaux.

(1) commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.