Usages des réseaux sociaux par les établissements de santé

Il est devenu nécessaire pour les établissements de santé – peu présents sur les réseaux sociaux actuellement – de s’adapter à la nouvelle temporalité et aux enjeux actuels des plateformes sociales.

Souhaitant s’y positionner après la déferlante, ces acteurs de la santé doivent aujourd’hui s’adapter aux codes déjà établis. 

 

Pourquoi se positionner sur les réseaux sociaux ?

Le premier enjeu pour eux est donc de comprendre les changements que les innovations numériques vont induire dans leur business strategy, puis de piloter et d’accompagner ce processus de transformation extrêmement balisé et légiféré tout en distinguant bien ce positionnement de la télémédecine.

Les cinq objectifs distincts pouvant être appliqués sur les pages des différents réseaux sociaux sont :

– l’information et le conseil des patients / familles

– la communication sur leur histoire & actualités

– l’entretien d’un lien physique / numérique de proximité avec leur communauté

– l’amélioration de la relation soignants / soignés

– stratégie RH

 

L’information et le conseil des patients / familles :

Par exemple, via sa chaîne Youtube la clinique Pasteur de Toulouse informe les internautes des services complémentaires que celle-ci peut proposer à ses patients, ainsi que des équipements technologiques de celle-ci :

Dans cette vidéo, l’établissement expliquera comment se déroule l’hospitalisation à domicile :

 

La communication sur leur histoire & actualités

Afin d’informer ses fans de la reconnaissance de la qualité de ses services, l’hôpital privé Métropole a publié sur sa page Facebook le classement réalisé annuellement par le journal « Le Point » où celui-ci s’est classé 11ème en 2014.

 

 

L’entretien d’un lien physique / numérique de proximité avec leur communauté

Une page Facebook n’est pas simplement un espace où l’établissement médical communique de manière unilatérale, mais un bon moyen d’entretenir une relation de proximité avec sa communauté : ce que l’on peut remarquer dans cet exemple où la Clinique du Parc à Lyon a répondu à une question posée par une future patiente sur sa page Facebook :

 

L’amélioration de la relation soignants / soignés

La Clinique de Navarre propose via son compte Twitter une réunion gratuite pour les patientes souhaitant de plus amples informations sur la péridurale :

 

Pour une stratégie RH

Générale de Santé profite de sa page LinkedIn pour publier des offres d’emploi :

 

Et, Facebook et Twitter pour l’American Hospital de Paris, Google+ pour Arkopharma, Facebook pour la Clinique Pasteur de Toulouse, LinkedIn pour Générale de Santé ou encore une chaîne YouTube pour l’Assistance Publique des Hôpitaux de Marseille, cette poignée d’acteurs – entre autres – ont bien compris l’importance de communiquer sur les réseaux sociaux, afin de parler à leurs patients et plus globalement aux internautes, devenant des modèles pour les plus entités voulant s’y initier.

 

Découvrez ici le classement des acteurs de la santé sur Facebook, Twitter, Google+ et Youtube :

http://sante.socialranker.fr/

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.