L’achat de médicaments en ligne et les Français : question de géographie ?

Internet s’est invité partout durant les dernières années, pénétrant tous les marchés dont la parapharmacie. En quelques années, le nombre de sites de vente en ligne de parapharmacie a explosé, et le marché est en pleine croissance surtout depuis que la vente de médicaments non remboursables est devenue légale en France ! 

 

La société d’étude de marché Median Conseil a analysé plus de 200.000 commandes contenant uniquement des produits de parapharmacie et plus de 30.000 commandes contenant des médicaments et éventuellement de la parapharmacie, pour étudier d’où venaient ces commandes : dites-nous où vous habitez, nous vous dirons si vous achetez des médicaments en ligne !

Il ressort de cette étude que plus on habite dans une petite commune, plus on achète en ligne.
83 % des acheteurs se trouvent dans les communes de moins de 50.000 habitants. « En valeur relative, c’est-à-dire comparé à la population de la commune en question, plus on habite dans une petite commune, plus on achète [de la parapharmacie et des médicaments] en ligne », note Median Conseil. Pourquoi ? Parce que c’est d’abord la praticité – avant le prix bas – qui est la première raison d’achat sur internet : livraison à domicile, pas de contrainte d’horaires d’officine…

En tout logique, les départements qui concentrent le plus d’acheteurs sont parmi les plus peuplés : la Gironde, la Haute-Garonne, le Var, le Rhône, l’Isère, la Haute-Savoie, les départements d’Ile-de-France, le Calvados, le Nord, le Pas de Calais.

Mais proportionnellement à leur population, les départements qui utilisent le plus les pharmacies en ligne sont semi-ruraux : le Gers, la Creuse, l’Indre, le Cher, la Nièvre, l’Orne, le Calvados, la Manche, le Jura et les deux Savoie.

Les profils des acheteurs en ligne de parapharmacie sont à 89 % des femmes, et les acheteurs de médicaments sont à 100 % des femmes. L’âge moyen est de 41 ans pour les acheteurs de parapharmacie et de 46 ans pour les acheteurs de médicaments.

Le marché de la parapharmacie en ligne représente environ 65 M €, 28 sites réalisent 76% des ventes du marché et 19% des produits achetés (en volume) sont des produits bucco-dentaires.

 

Vous trouverez ci-dessous une infographie – réalisée par Hexpress Healthcare – sur la réputation de l’achat de médicaments en ligne auprès des Français :

(3) commentaires

  1. Bonjour,
    La vente de médicaments en ligne est une très bonne chose pour les personnes isolées.
    Il est impératif d’acheter uniquement sur des sites de pharmacie en ligne française. Jamais sur des sites étrangers.
    Pour ma part, j’ai testé deux sites qui me semblent sérieux : la santé.net et cap-pharma.fr
    J’ai été satisfait des infos sur les sites et des délais de livraison.

  2. Bonjour,
    Pour moi l’achat des médicaments sur internet est une très bonne chose surtout à cause de l’attractivité des prix. Maintenant c’est vrai également qu’il faut faire attention aux contrefaçons  . C’est pourquoi je commande mes médicaments uniquement sur les sites qui sont adossés à des vraies pharmacies. Ainsi j’ai plus de garanties quant à la traçabilité des médicaments et en plus je peux bénéficier des conseils du pharmacien au moment du retrait de ma commande en pharmacie.
    Avec cette méthode je suis quadruplement gagnante en achetant mes médicaments en ligne :
    J’ai des tarifs attractifs, Je n’ai pas de frais de livraison, J’ai une meilleure visibilité sur la qualité des médicaments Et enfin je peux bénéficier des conseils du pharmacien

  3. Bonjour,
    L’achat en ligne de médicaments présente de nombreux avantages, ne serait-ce pas rapport à la variété de gammes proposées, du gain de temps et de l’attractivité des prix, comme le montre l’infographie. Et je pense que c’est toujours utile de rappeler les dangers de la contrefaçon de médicaments !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.