Ecrans et risques pour la santé

Tablettes numériques, téléphones, ordinateurs, télévisions… à l’aire du digital, les Français restent derrière un écran en moyenne 8 heures par jour que ce soit à but récréatif ou dans le cadre du travail. Quels sont les risques pour la santé liés à ce comportement et comment les prévenir ?

A quels risques s’expose-t-on derrière un écran ?

–          Une fatigue visuelle, se traduisant par des yeux rouges, une sensation de picotement, des maux de tête et un éblouissement, et favorisée par des anomalies de la vision non corrigées, l’apparition de la presbytie et certains traitements tels que les neuroleptiques.

–          Une sécheresse des yeux, favorisée par la rareté du clignement des paupières lorsqu’on fixe un écran, une climatisation rendant l’air plus sec ainsi que l’émission d’ozone des photocopieuses.

–          Des troubles musculo-squelettiques, dus aux contraintes de la position : nuque, épaules, bas du dos, bras, poignets, mains et tendons. Les facteurs favorisant l’apparition de ces troubles sont le port de lunettes, l’aménagement et l’installation du poste de travail ainsi que les mauvaises positions devant sa télévision.

–          Un risque de myopie, dû au travail de convergence et d’accommodation des yeux sur l’écran, ayant un impact direct sur la taille du globe oculaire, caractéristique de la myopie.

–          Un trouble de l’horloge biologique et de l’endormissement, dus à la lumière bleue des LED excitants l’organisme et interférant sur la sécrétion de la mélatonine (hormone du sommeil).

–          Un risque d’obésité et de diabète, en lien direct avec la sédentarité derrière son écran.

Prévention des risques

Que ce soit au travail ou à la maison, il faut faire des pauses régulières, changer souvent de position et éviter de s’exposer aux écrans quels qu’ils soient au moins une heure avant le coucher.

Plus de prévention sur cette infographie ludique :

Décret légiférant le travail sur écran

Guide pratique du travail sur écran de l’INSERM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.