Compte-rendu de la cérémonie des Trophées de la santé mobile 2015

La seconde édition des Trophées de la Santé Mobile (#TSM2015) a réuni cette année plus de 500 personnes à l’Espace Cardin à Paris. Evènement organisé par dmd Santé, les applications éligibles aux Trophées ont été recommandées par dmd Post – première plateforme d’évaluation collaborative des applications mobiles de santé.

Cet événement s’est déroulé en deux temps : tout d’abord les Tremplins de la Santé Mobile, puis la remise des Trophées de la Santé Mobile.

Les Tremplins de la Santé Mobile

La première partie d’après-midi a été consacrée aux Tremplins de la Santé Mobile, innovation de cette année : les 8 finalistes, sélectionnés parmi 51 candidatures issues de start-ups, de professionnels de santé ou étudiants, ont présenté pendant 3 minutes leurs projets puis débattu avec le jury pendant 6 minutes.

Le premier prix a été remporté par le projet Pill’Up, de la société Electronic Alliance. Ce dispositif, qui permet d’améliorer l’observance thérapeutique, est composé d’un « bouton » intelligent à coller sur l’emballage des médicaments identifiant ceux à prendre par un signal lumineux. Couplé à une application mobile, la technologie signale au patient l’heure de prise de son médicament par un signal sonore ou vibrant.

Le Chèque santé de Care Labs SAS, un titre prépayé dématérialisé dédié aux prestations de santé, a remporté le deuxième prix des tremplins.

Le troisième prix est allé à MyDocteo, d’ePophyse. Il s’agit d’une application communautaire de régulation du trafic des  salles d’attente des cabinets médicaux, permettant de connaître en temps réel les retards des praticiens et des patients.

L’application Redstep, portée par Maxime Claval, un particulier, est la quatrième lauréate des tremplins. Redstep est une application d’incitation au don de sang : synchronisée avec l’agenda de l’Etablissement français du sang (EFS), elle permet de prendre rendez-vous facilement et de faire le premier pas vers le don. Elle mise aussi sur les réseaux sociaux, avec des challenges pour ses utilisateurs : donner plus régulièrement son sang, proposer à ses proches de le faire, etc.

Les quatre lauréats ont remporté entre 500 et 5.000 euros via la plateforme de financement participatif Wellfundr pour lancer leur projet.

Les Trophées de la Santé Mobile

« Sur plus de 600 applications évaluées par dmd Post, 106 ont obtenu une note égale ou supérieure à 16/20 et étaient donc éligibles » a précisé Guillaume Marchand, président de dmd Santé. Une première sélection avait retenu 18 applications dans différentes catégories médicales. Un jury composé d’associations de patients, de sociétés savantes ou d’associations de professions de santé les a départagées afin de remettre les trophées.

Le Grand trophée de l’application mobile de santé 2015 a été remis à MesVaccins. Calendrier vaccinal électronique permettant de gérer et de partager de manière sécurisée son planning de vaccinations, MesVaccins est porté par le Groupe d’études en préventologie et dispense les recommandations de 40 médecins spécialistes des maladies infectieuses.

Le Trophée de l’application de suivi a été décerné à Arthmouv, de Sanofi France. Cette application sert à accompagner les patients souffrant d’arthrose du genou, elle permet d’évaluer le niveau de douleur, propose des conseils d’exercices physiques adaptés et facilite la gestion des rendez-vous médicaux.

Le trophée de l’application professionnelle a été remporté par Musculoskeletal Ultrasound, de Qualia Systemes. Il s’agit d’une base de données exhaustive d’images échographiques de l’appareil musculosquelettique, destinée aux praticiens spécialistes ou généralistes et aux étudiants.

Le Trophée de l’application grand public/patient 2015 a été remis à Ludicalm. Cette application est un jeu destiné à distraire les jeunes patients durant les soins grâce à la réalité augmentée. « C’est une application hypnoanalgésique pour les enfants » a résumé Sylvie Marie Brunet, fondatrice de l’application. Elle sera prochainement déployée à l’Hôpital Necker-Enfants malades (AP-HP).

Les internautes ont aussi pu voter pour leur application « Coup de coeur ». Ils ont choisi l’application TUP (Trouver un préservatif) de MSD France, développée en partenariat avec l’association HF Prévention. Comme l’indique son nom, l’application permet de se géolocaliser pour trouver le point de vente de préservatifs (pharmacie, supermarché, etc.) le plus proche de soi. Le but de cette application étant de favoriser le dépistage des maladies sexuellement transmissibles. « Mais nous ne pouvions pas créer une application pour géolocaliser les centres de dépistage, car cela aurait sous-entendu que l’utilisateur a une conduite à risque. Nous avons donc choisi d’être plus discrets en axant sur la recherche de préservatifs » a expliqué un des porteurs de l’application en récupérant son prix. « Lancée en juin, l’application TUP a déjà été téléchargée 54.000 fois » a-t-il précisé.

Une nouvelle catégorie a fait son apparition cette année : le Grand trophée de l’objet connecté de santé. Il a été attribué par un jury spécifique constitué de pharmaciens, de médecins, de patients et d’utilisateurs. Le pèse-personne Smart body Analyser WS 50 de la société Withings a été primé. Il est le pèse-personne « qui propose actuellement le plus grand nombre de fonctions sur le marché, couplé à une application bien conçue et très complète », a argumenté le jury.

Pour revivre ce moment

Si les Trophées ont eu pour objectif de saluer le développement d’applications d’e-santé, les organisateurs ont voulu aller plus loin en stimulant l’innovation avec des « Tremplins de la santé mobile ». 


Rendez-vous pour l’édition 2016 !

 

(1) commentaire

  1. « Les 600 applications mobiles de santé sont évaluées par dmdpost » mais comment sont-elles évaluées et par qui ? Est-ce l’équipe de dmd Santé qui effectue ces évaluations ?…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.