I-SATIS Evolution de l’indicateur – Abandon de l’institut de sondage – Recueil des adresses e-mails des patients

Information sur l’évolution des modalités de mise en œuvre de l’indicateur I SATIS.
Nous vous rappelons que nous vous invitons à recueillir, dès à présent, 
les adresses e-mails des patients à leur admission
afin d’être prêts à mettre en œuvre l’enquête avec un échantillonnage suffisant.

Le 5 février dernier, nous vous adressions une dépêche concernant les évolutions des modalités de recueil de l’indicateur I-Satis. Nous vous rappelons que le recueil de l’indicateur I-Satis évolue vers une démarche Web. Les enquêtes téléphoniques sont abandonnées au profit d’une administration du questionnaire national par internet. Dans ce cadre, les établissements n’ont plus l’obligation d’être accompagné par un institut de sondage pour l’enquête I-Satis.
Nous rappelons que la FHP-MCO a conduit un combat visant à supprimer cette obligation de recourir obligatoirement à un institut de sondage en déposant un recours. Sans attendre l’issue de celui-ci, nous prenons acte de cette décision du Ministère qui est la bienvenue et répond ainsi à notre requête.
En synthèse, à ce jour, les points à retenir concernant l’évolution de l’indicateur ISATIS :

  • Déploiement de l’enquête I-Satis sous un format WEB, fin du recours à un institut de sondage.
  • Un nouveau questionnaire de l’enquête I-Satis est en attente de validation, le projet a été soumis et discuté au COPIL I-Satis.
  • Expérimentation sur 12 établissements pilotes des nouvelles modalités ainsi que du nouveau questionnaire.
  • Diffusion publique en 2015 d’un indicateur issu du recueil I-SATIS : pour rappel, ISATIS était obligatoire ne 2014, mais non diffusé publiquement.

Les nouvelles modalités opérationnelles sont les suivantes :

  1. Engagement de l’établissement dans ISATIS avec un recueil en continue intégré dans les pratiques,
  2. Information du personnel,
  3. Information des patients,
  4. Recueil des emails au sein de l’établissement,
  5. Extraction par les établissements des patients éligibles dans un fichier au format prédéfini,
  6. Dépôt du fichier sur la plateforme de l’ATIH par l’établissement,
  7. Réception et contrôle des fichiers des établissements par l’ATIH,
  8. Préparation et envoi des mails aux patients contenant un lien unique pour se connecter au questionnaire. Les emails seront personnalisés avec la signature de l’établissement de prise en charge
  9. Mise en place d’un numéro vert pour les patients souhaitant des informations complémentaires,
  10. Le patient répond à l’enquête via une connexion sécurisée. Il sera possible de remplir le questionnaire en plusieurs fois,
  11. Relance par l’ATIH des patients qui n’ont pas encore répondu,
  12. Extraction de la base de données et traitement statistique,
  13. Diffusion publique des résultats sur SCOPESANTE.

La FHP-MCO a demandé :

  • Que l’envoi des mails soient fait par l’ATIH,
  • Que cela apparaissent comme une demande de l’établissement, il faut que cette mesure de la satisfaction reste une « auto-évaluation » et ne soit pas ressentie comme une inspection
  • La destruction après utilisation pour l’envoi du questionnaire de la base des adresses mails des patients des établissements.

Nous vous invitons à recueillir, dès à présent, les adresses e-mails des patients à leur admission afin d’être prêts à mettre en œuvre l’enquête avec un échantillonnage suffisant.
Par ailleurs, l’indicateur Isatis est un indicateur qui sera pris en compte dans l’expérimentation IFAQ2.

Nous ne manquerons pas de revenir vers vous dès que nous serons en possession d’éléments complémentaires.

Fatiha ATOUF (fatiha.atouf.mco@fhp.fr) est à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Restant à votre écoute,

Bien cordialement,

Thierry BECHU
Délégué Général du syndicat national FHP-MCO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.