Hôpitaux privés : un temps d’attente aux urgences visible en direct

Selon une étude publiée par l’IFOP l’année dernière, le temps d’attente jugé « raisonnable » aux urgences (non vitales) est pour les Français de maximum 30 minutes. Un idéal souvent très éloigné du vécu, puisque 36% des mêmes personnes interrogées ont attendu plus d’une heure avant d’avoir un premier contact médical. C’est en partie pour répondre à cette demande de la population que les services d’urgences de Générale de Santé s’engagent à afficher les délais d’attente.

Actuellement en ligne sur quatre sites internet – Hôpital privé de l’Ouest Parisien, Hôpital privé d’Antony, Hôpital privé de Seine Saint Denis et Hôpital privé de l’Est Parisien – et affiché sur écrans dans les salles d’attentes, les temps d’attente aux urgences sont mis à jour toutes les cinq minutes.

Quelle est la méthodologie de calcul des temps d’attente ?

Les délais mesurés correspondent au temps écoulé entre l’admission du patient et son premier contact avec un soignant ou un médecin. C’est lors de ce premier contact que débute la prise en charge, avec une première évaluation de l’état du patient ainsi que les premiers examens nécessaires.

Les patients « en attente » sont ceux admis et non pris en charge par un soignant ou un médecin. Les patients « en cours de traitement » sont ceux pris en charge par un soignant ou un médecin et encore présents dans le service.

Le temps d’attente affiché correspond à la moyenne des temps d’attente mesurés pour les patients pris en charge au cours de la dernière heure. Si aucun patient n’a été pris en charge au cours de la dernière heure, le temps affiché correspond au temps mesuré pour le dernier patient pris en charge dans le service.

Zoom sur l’Hôpital privé d’Antony

En 2013, les urgences de l’Hôpital privé d’Antony ont reçu 65 000 visites. Afin de gérer un tel flux, le service a du se réorganiser : binôme de tri médecin et IDE qui pilote la salle, oriente les patients et gère les  circuits «  courts », « intermédiaires » ou « longs » selon le patient ; la proximité de la radiologie et du laboratoire biologique pour des rendus de résultats en moins d’une heure ; et lits réservés tous les jours pour les urgences nécessitant une hospitalisation.

Grâce à cette réorganisation, l’Hôpital privé d’Antony enregistre une durée maximale d’attente aux urgences de maximum 10 minutes.

A télécharger :

Les Français et les services des urgences : sondage sur la question des délais d’attente par l’IFOP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.