Les Français aiment leur système de santé !

Publiée en avril dernier, la 4e édition du Baromètre Santé Deloitte-Ifop révèle que les Français aiment toujours leur système de santé. Même s’ils se plaignent du manque de médecins dans certaines régions, du coût des soins et qu’ils s’opposent aux regroupements des petits hôpitaux, les Français sont encore en phase avec leur système de santé.

86% des Français sont satisfaits de notre système de santé donc, même s’ils redoutent de plus en plus de ne pas avoir un bon accès aux soins : en effet, 30% des personnes interrogées se plaignent de l’éloignement géographique des hôpitaux, des temps d’attentes et 33% regrettent certains tarifs pratiqués et le niveau parfois trop bas de remboursement.

S’ajoutant aux difficultés financières, 56% des Français ont le sentiment que le nombre de médecins spécialistes diminue dans leur région et 54 % en ce qui concerne essentiellement les généralistes. C’est pour ça que 62% des personnes interrogées considèrent que la liberté d’installation des médecins est une mauvaise chose, une opinion qui a progressé de 4 points par rapport à 2009. « Cette inquiétude se retrouve surtout dans les zones rurales, où 70 % des Français croient à une diminution du nombre de médecins généralistes, contre 40 % des habitants de l’agglomération parisienne » a expliqué Michel Sebbane, associé-conseil secteur public chez Deloitte, lors d’un point presse.

Les sondés se disent aussi à 62 % opposés au regroupement d’hôpitaux au niveau territorial.

Près des 2/3 des personnes interrogées rejettent les propositions visant à diminuer ou moduler les niveaux de remboursement en fonction des revenus de l’assuré.

En revanche, 70% estiment que chacun devrait participer à la prise en charge des frais de santé liés aux risques pris dans sa vie courante (consommation excessive de tabac ou d’alcool, pratique de sports violents…). Dans le même ordre d’idées, près de 9 Français sur 10 ont adopté des gestes de prévention, proportion stable au fil des années : ils sont par exemple 49 % à manger plus sainement et 43 % à pratiquer une activité physique régulière. Ainsi, 62 % des personnes ayant appliqué des actions de prévention déclarent avoir constaté une amélioration de leur santé, contre 57 % l’an passé !

Ce sondage a été réalisé du 20 au 26 mars 2015 sur internet, auprès d’un panel de 2 000 personnes représentatif de la population française, de 18 ans et plus. Ces Français ont été interrogés sur leur perception du système de santé en général, de l’évolution de leur budget santé, sur l’efficacité de la prévention, sur leurs attentes des complémentaires santé et enfin sur le développement de la e-santé.

Pour lire l’étude, cliquez ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.