L’Actu Santé : Maternité, les mamans veulent être accompagnées

Maternité, les mamans veulent être accompagnées

Le sondage Ifop réalisé pour Ramsay Générale de Santé auprès d’un échantillon de 504 femmes confirme leur intérêt pour les services proposés par le programme MyNéa, un ensemble de soins et services proposé dès le début de la grossesse et développé désormais au sein des 22 maternités du groupe. Un plébiscite qui intéressera toutes les maternités privées qui proposent elles aussi, pré-inscription en ligne, visites de la maternité, organisation d’ateliers et conférences, favorisent la présence du père, etc.
La Clinique Saint Côme à Compiègne, établissement indépendant, développe également un « service au client ». Sa maternité engagée autour de l’allaitement maternel et du bien-être du bébé participe à la Semaine mondiale de l’allaitement et organise ateliers et conférences du 12 au 16 octobre.
Par ailleurs, les répondantes au sondage pointent leur intérêt pour les services post-accouchement avec la visite par exemple d’une sage-femme à domicile. 63 % d’entre elles seraient intéressées par la possibilité de prolonger leur séjour dans un espace hôtelier non médicalisé où des soignants pourraient être sollicités à tout moment. Enfin, le sondage montre que la proximité de la maternité reste le critère de choix le plus souvent cité (54 % et pour 31 % le premier critère). Le niveau de sécurité intervient en 2ème position.

Notre branche professionnelle est la 15ème de France

Notre branche recouvre un large périmètre qui comprend les salariés des établissements de santé privés MCO, PSY et SSR et ceux des EHPAD adhérents au Synerpa. Sur 700 branches en France, nous sommes en 15ème position, ce qui fait de notre secteur, un acteur de poids en termes de gestion sociale. Le Medef et le gouvernement, à moyen terme, souhaitent réduire le nombre de branches pour arriver à une centaine seulement.
Jean-Louis Maurizi, président de la commission sociale de la FHP, accompagné de Fabienne Seguenot, nouvelle directrice du pôle social, sont venus rappeler aux membres du bureau de la FHP-MCO, la richesse que constituent les salariés pour une entreprise. « Chaque directeur a sa patte, mais les salariés représentent entre 70 et 90 % de la richesse de l’entreprise. » Les dossiers difficiles sont pourtant nombreux. La prochaine Commission Mixte Paritaire se tiendra le 21 octobre. Pour en savoir + et suivre l’actualité : newsletter hebdomadaire destinée aux DRH, « 100% RH »

De la magie…

Un des principaux chevaux de bataille de la profession dans le cadre du PLFSS est d’obtenir une baisse du volume estimé des soins délivrés par nos établissements, qui nous pénalise dans le calcul des tarifs au sein d’une enveloppe fermée. Alors que nous « sous-exécutons » notre enveloppe chaque année, le PLFSS 2016 intègre une augmentation de notre volume à 2 %. En valeur, nous avions ainsi en 2014 sous-exécuté notre enveloppe de 100 millions d’euros (rapport des comptes de la sécurité sociale de juin 2015) qui sont devenus par un coup de baguette magique 40 millions seulement (même rapport mais version de septembre). Que sont devenus ces 60 millions ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.