Un distributeur solidaire

Centimeo

La FHP-MCO et le C2DS invitent les établissements de santé privés MCO à s’engager dans une action solidaire aux vertus sociale, environnementale, et économique. Il s’agit d’installer dans vos halls des distributeurs de snacks éco-responsables français à l’unité, payables avec des pièces rouges (cent) : chewing-gum biodégradable fabriqué à Angers, biscuit bio fabriqué en Normandie, chocolat issu du commerce équitable, etc. Et pourquoi pas des produits fabriqués dans votre région ? Il faut et il suffit qu’ils répondent aux critères éco-responsables et qu’ils soient distribuables à l’unité.

20 distributeurs permettent de créer 1 emploi d’avenir en partenariat avec l’Ecole de la 2ème chance pour assurer l’exploitation des bornes. 20 bornes permettent la collecte annuelle de 1 tonne de pièces rouges et les 4000 euros de bénéfices sont reversés pour une cause sociale. Le saviez-vous ? Frapper une pièce de 1 centime en coûte 4 !

L’opération Centimeo est entièrement gratuite pour les établissements. Le distributeur s’installe comme un tableau au mur et ne nécessite pas d’alimentation électrique.

Contacter Centimeo : Benjamin Dupays au 06 43 33 50 08.

Voir la présentation de Centimeo

Bravo aux cliniques citoyennes !

La FHP Pays de la Loire organisait le 14 octobre dernier la 3èmejournée régionale de l’hospitalisation privée, à laquelle participait cette année la FHP Bretagne. Un événement pour mettre en valeur le positionnement et l’efficience des établissements de statut privé et leur contribution à la maîtrise des dépenses de santé dans un cadre qualitatif reconnu. Outre un colloque à l’Hôtel de région à Nantes, 20 établissements sur les 2 régions accueillaient 25 lycées et 1200 étudiants au sein d’ateliers sur le dépistage et les gestes d’urgence mais aussi la découverte des métiers de la santé. Résultats : une vague d’articles dans la presse et la naissance de vocations !

Voir le colloque

Les caisses du FIR sont vides

Les ARS ont consommé la totalité des crédits via le FIR en 2014 et ont dû prélever sur leurs fonds de roulement pour financer l’ensemble des dépenses engagées (source : rapport d’activité 2014 du FIR) : 3,254 milliards de crédits ont été distribués alors que 3,252 milliards d’euros étaient disponibles.
Les principaux postes de dépenses sont la modernisation, l’adaptation et la restructuration de l’offre de soins (33 % de l’enveloppe), la PDS, (27 %) et l’amélioration de la qualité et de la coordination des soins (20 %). Viennent ensuite la prévention des maladies, la promotion et l’éducation à la santé et la sécurité sanitaire (11 %), la prévention des handicaps et de la perte d’autonomie (5 %), puis l’amélioration des conditions de travail des professionnels de santé (2 %), l’amélioration de la répartition géographique des professionnels de santé (1 %), la mutualisation des moyens et structures sanitaires (1 %), et actions diverses (1 %).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.