Santé-Cité pèse 2 milliards d’euros

Dominique Pon, directeur de la clinique Pasteur à Toulouse vient d’être élu président du groupe coopératif de cliniques indépendantes Santé-Cité. « Pour une PME, la petite taille est à la fois une force et une faiblesse. Une force car sa souplesse de fonctionnement lui permet d’être réactive. Une faiblesse car elle se heurte souvent à un ‘plafond de verre’ qui lui rend plus difficile de rivaliser à armes égales avec les grands », déclare Dominique Pon. Et c’est désormais avec les grands que se mesure Santé-Cité, fort de ses 108 cliniques indépendantes qui représentent un chiffre d’affaires cumulé de plus de 2 milliards d’euros. « Ensemble, propriétaires indépendants d’un ou plusieurs établissements, nous voulions rompre l’isolement qui nous affaiblit pour relever les défis présents et à venir. Il nous fallait développer une troisième voie entre l’individualisme et les regroupements financiers. C’est pourquoi nous avons créé Santé-Cité, premier groupe coopératif de cliniques indépendantes, sous la forme d’une société filiale de ses sociétés mères. Le groupe Santé-Cité se veut un lieu de coopération opérationnelle sans partage capitalistique, un lieu d’échanges et d’entre-aide dédié aux dirigeants de cliniques indépendantes dans une optique d’assistance réciproque. » Le groupe s’est doté fin janvier d’un comité de direction de six membres et a nommé Yves Noël au poste nouvellement créé de directeur général, autour de 36 coopérateurs. Créé en 2012, le groupe a doublé de taille en moins de 4 ans.

61 % des Français veulent voir Marisol Touraine quitter le gouvernement

Les résultats du sondage Odoxa sont tombés jeudi : 68 % des Français sont favorables à un remaniement du gouvernement. Trois ministres dont la ministre de la Santé souffrent d’une popularité particulièrement faible et 61 % des Français veulent voir Marisol Touraine quitter le gouvernement. Mais par ailleurs, 45 % des Français en général et 75 % des Français utilisateurs apprécient leur sécu ! Pour comparaison, l’éducation nationale (37 %, 69 %) et la justice (31 %, 69 %) souffrent d’une image médiocre. 19 % des sondés veulent avant tout un bon niveau de remboursement, et des cotisations justes. 16 % souhaitent une rapidité des remboursements.

Source : 11e baromètre de l’Institut Paul Delouvrier/TNS Sofres, 01.02.2016

T2A, les sanctions repartent à la hausse

Sur les 91 cliniques (129 hôpitaux) au cours de la dernière campagne de contrôle sur les données 2012, 29 ont été sanctionnées (41 hôpitaux). Le montant des sanctions a augmenté de 88 % et s’élève en moyenne à 57 506 euros. Trois cliniques ont porté leur dossier en contentieux auprès du Tribunal administratif. Les résultats de ces contrôles soulignent une augmentation en général des sanctions – 4 millions d’euros sont ainsi venus remplir les caisses de l’Etat – du fait du secteur privé, seul concerné par une augmentation en nombre et en montant des sanctions.