Interview de Jérôme Nouzarède, président du groupe ELSAN

Vous êtes le 2ème groupe d’hospitalisation privée en France, qu’est-ce que cela signifie en termes de réalisations possibles mais aussi de responsabilité ?

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : le groupe compte 80 établissements. 14 000 collaborateurs et 3 200 médecins libéraux soignent 1 200 000 patients chaque année. Mais au-delà, ELSAN est porteur d’un projet de long terme, au service de nos patients. Nous nous devons de leur garantir une offre de soins moderne, adaptée à leurs modes de vie, conjuguant excellence et proximité. Nous avons aussi une responsabilité vis-à-vis des médecins libéraux qui exercent dans nos cliniques. Nous allons les accompagner dans leurs projets, leur permettre de conjuguer recherche clinique et formation à travers la création d’instituts. Notre politique d’investissement nous permettra de développer des solutions technologiques et organisationnelles innovantes, au bénéfice tant des patients que des médecins et de l’ensemble de nos personnels. Car nous entendons fournir à nos salariés un cadre professionnel épanouissant. Nous avons évidemment une responsabilité vis-à-vis de nos partenaires et de nos fournisseurs avec lesquels nous construisons une relation mutuellement profitable et de long terme. Nous avons d’ailleurs souhaité inscrire le projet d’ELSAN dans une démarche de responsabilité sociétale des entreprises, marquant notre engagement en matière de respect de l’environnement, de progrès social et sociétal, de performance économique et de gouvernance. Nous avons une vraie responsabilité vis-à-vis de la société : nous exerçons une véritable mission de service public, en témoignent les 310 000 passages aux urgences par an. Dans l’environnement régulé qui est le nôtre, nous devons être force de proposition. Nous sommes désormais en mesure de faire bouger les lignes pour apporter des réponses concrètes aux besoins d’adaptation du secteur, en joignant nos forces à celles des autres acteurs de santé dans nos territoires. C’est tout cela qui a été rendu possible par ce rapprochement.

Quelles sont les raisons qui vous ont motivés à créer un nouveau nom, plutôt que d’accoler les noms des deux groupes ?

Notre nouveau groupe, ELSAN, n’est pas seulement la conséquence de la fusion entre Vedici et Vitalia : si nous abordons l’avenir, forts de nos bases solides, de la richesse de la complémentarité entre les deux groupes et de notre ambition de pérennité entrepreneuriale, ELSAN concrétise une stratégie ambitieuse dans le secteur de la santé. ELSAN donne vie à un nouveau projet, fruit d’une vision qui est la nôtre depuis longtemps et que nous sommes désormais en mesure de mettre en œuvre. Cette nouvelle aventure commune est portée par un nom et par une signature distinctive qui porte notre exigence : Notre Santé autrement. Réinventons les modes de prise en charge, innovons pour nos patients, offrons leur les moyens de devenir acteurs de leur propre santé. Notre nom doit être considéré comme un label, gage de qualité, d’innovation et d’engagement auprès des patients. Il figurera dans chaque clinique, au côté du nom de chaque établissement, conjuguant ainsi identité collective et renommée locale.

Selon vous, à quoi ressembleront les cliniques de demain ?

Lorsque l’on évoque l’avenir de nos établissements, on imagine tout de suite des structures modernes, futuristes. Or, même si nous consacrons un effort significatif à la modernisation de nos établissements, la véritable révolution sera celle de la transformation de la relation entre le monde médical et les patients. Demain, les patients souhaiteront comparer, évaluer nos prises en charge, comme ils le font déjà pour d’autres services. Demain, les cliniques ne seront plus seulement jugées au nombre d’actes mais sur leur excellence et l’état de santé des patients après leur séjour. Demain, il sera aussi incongru de ne pas demander un génotype avant de prescrire un traitement ou un examen, qu’aujourd’hui il est incongru de pratiquer une transfusion sanguine sans se renseigner sur le groupe sanguin. A partir de là, notre défi est clair : nous devons gagner la confiance de chaque patient sur du long terme et devenir un véritable partenaire de santé, de vie. Notre groupe a un projet : passer du soin à la santé. Au cœur de notre stratégie il y a l’accompagnement personnalisé de nos patients à chaque étape de leur parcours, jusqu’au retour à domicile. Nous allons guider nos patients, notamment par un suivi digital et des services adaptés. Nous allons contribuer à faire évoluer la pratique médicale et la qualité des soins, notamment par le développement de la médecine de précision. Tout cela implique de réinventer nos métiers, d’imaginer de nouvelles formes de proximité, de penser des organisations innovantes adaptées aux modes de vie des patients. La satisfaction de nos patients va devenir la priorité de tous.

(1) commentaire

  1. Entre vos discours et affirmations et, le rapport entre vos établissements du groupe, un gouffre qui met des patients dans un doute incroyable.
    L’équipe d’ophtalmologie
    L’équipe d’ophtalmologie est composée du Centre d’Ophtalmologie du Maine qui regroupe 6 praticiens, les Docteurs BOURDAIS, FILLON, FRISCH, HAMELIN-GERVAIS, PULY et ROTTIER.
    Impossible de joindre un secrétariat pour prendre un simple RV.
    Comment peut-on faire?…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.