Guy Nervo, administrateur délégué du Centre Cardio-Thoracique de Monaco

Votre clinique est installée à Monaco, vous disposez d’un système de tarification original. Expliquez-nous…

Le Centre Cardio-Thoracique de Monaco est un établissement hospitalier privé spécialisé, dédié à la pathologie thoracique et cardiovasculaire : diagnostique et thérapeutique. Nous proposons un tarif forfaitaire par pathologie tout compris : soins, honoraires des praticiens et examens. Nous disposons d’une dizaine de forfaits. Ce forfait est indépendant de la durée de séjour, nous n’avons pas de borne basse ou haute. Il comprend l’ensemble des honoraires médicaux : nos médecins sont libéraux mais ne pratiquent pas de dépassements d’honoraires ; le forfait inclut un forfait médecin qui est ensuite ventilé aux différents praticiens concernés.

Comment êtes-vous conventionnés ?

La Principauté de Monaco a son propre système de sécurité sociale, avec lequel nous sommes conventionnés. La Principauté est par ailleurs conventionnée avec la France et l’Italie. Ces trois systèmes de conventions permettent de prendre en charge, mais selon des modalités distinctes, tous les patients. Nous avons aussi des conventions avec des assureurs privés et publics. Nous ne sélectionnons les patients ni sur leur niveau social, ni sur leur degré de pathologie. Nous accueillons des patients salariés, des chefs d’entreprises, des personnes couvertes par la CMU, etc. mais aussi des patients dans le cadre d’actions humanitaires. Pour l’essentiel, nos patients sont issus de notre territoire d’implantation : Monaco, les Alpes-Maritimes et la Riviera italienne.

Qu’entendez-vous par contrat avec vos patients et praticiens ?

Notre rémunération forfaitaire comprend également une garantie post-opératoire d’un mois pour les explorations, de six mois pour la cardiologie interventionnelle et d’un an pour la chirurgie. Durant cette période, si des ré-hospitalisations au Centre et des interventions sont nécessaires, il n’y a de refacturation ni pour le patient ni pour sa caisse.
Nous nous engageons, non sur l’évolution de la pathologie, mais sur la qualité et la pertinence du geste médical ou chirurgical. Ce système rend l’établissement et l’équipe médicale responsables du diagnostic et du soin. Il responsabilise et introduit une notion très forte de qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.