Référentiel HAS pour les « app » santé

« App » santé : les 101 bonnes pratiques de la HAS

Près de 50 000 applications santé sont actuellement disponibles et de nouvelles apparaissent chaque jour. Certaines proposent des conseils individualisés, recueillent des données personnelles (poids, tension, fréquence cardiaque, etc.), ou délivrent des informations médicales. Leur développement se fait toutefois sans cadre prédéfini, ce qui soulève de nombreuses questions concernant leur fiabilité, la réutilisation des données collectées ou le respect de la confidentialité notamment. C’est pourquoi la HAS publie un référentiel de 101 bonnes pratiques pour favoriser le développement d’applications et objets connectés sûrs, fiables et de qualité. Déjà 43 % des Français déclarent en utiliser dans leur vie quotidienne

12 propositions du Snitem pour défendre les DM

Le Syndicat national de l’industrie des technologies médicales (Snitem) a présenté 12 propositions aux candidats à l’élection présidentielle pour défendre le secteur stratégique du dispositif médical (DM) en ce qu’il est créateur d’innovation et d’emplois.

La filière des DM pèse près de 25 milliards d’euros de chiffre d’affaires et plus de 85 000 emplois. Près de 1 300 fabricants de DM sont actifs en France.

Voir le détail des 12 propositions

Grève des infirmières : de nouvelles actions annoncées début 2017

Presque 15 % des infirmières étaient grévistes le 8 novembre dernier.

Le ministère de la Santé leur a pour le moment promis une série de mesures dont l’extension de leurs compétences vaccinales et la finalisation de la réingénierie des formations d’Ibode et de puéricultrice. Une stratégie nationale d’amélioration de la qualité de vie au travail sera présentée par le ministère fin novembre. Les négociations conventionnelles des infirmiers libéraux avec l’assurance maladie devraient s’ouvrir au premier semestre 2017.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.