Accès aux soins urgents à moins de 30 mn

Actualisation du diagnostic des populations situées à plus de 30 minutes
d’un accès aux soins urgents

Dans le cadre des mesures annoncées par le Président de la République figurait l’accès des Français à des soins urgents à moins de 30 minutes. Des territoires ne répondant pas à ces conditions ont été identifiés en 2012, puis ont fait l’objet d’un plan d’action d’urgence entre 2013 et 2015.

Nous tenons à attirer votre attention sur la présente Instruction DGOS/R2/2016/351 qui vient finaliser cette démarche, suite à une actualisation proposée par la DREES, pour les localisations où cet accès à moins de 30 mn d’un site d’urgence ne serait pas encore garanti.

Il est ainsi demandé aux ARS de valider et, le cas échéant, de corriger les implantations de moyens permettant d’accéder à des soins urgents de moins de 30 mn. De même elles peuvent « renseigner les implantations de moyens » qu’elles projettent de mettre en place « entre le 2/11/2016 et le 30/06/2017. »

Ces nouvelles implantations ne doivent pas pénaliser les structures d’urgences actuellement en fonctionnement et la FHP-MCO restera vigilante au fait que cette couverture de besoin ne soit pas une occasion d’installation de structures d’urgences supplémentaires qui viendraient déstabiliser l’offre de soins existante.

Sophie BUSQUET de CHIVRÉ (sophie.busquet.mco@fhp.fr) est à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.


Restant à votre écoute,

Bien cordialement,

Thierry BECHU
Délégué Général du syndicat national FHP-MCO

 

A télécharger

Instruction DGOS/R2/2016/351 du 24/11/2016 relative à l’actualisation du diagnostic des populations situées à plus de 30 minutes d’un accès aux soins urgents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.