Dr Guillaume Marchand, Psychiatre, rédacteur de What’s up Doc et président fondateur de DMD, plateforme d’évaluation d’applications et d’objets connectés liés à la santé.

_dsc8878-dr-g-marchand

Quelles sont les grandes tendances à venir de la santé mobile ?

La santé mobile et connectée regroupe un grand nombre de domaines et les innovations s’y inscrivent à différents niveaux, trois principalement. Tout d’abord, en termes d’usages, il est évident qu’aujourd’hui nous sommes tous concernés par cette explosion de solutions mobiles – grand public, patients et professionnels de santé – et que même l’âge n’est plus un frein à l’adoption de ces solutions.
La deuxième tendance est certainement celle portée par les technologies et notamment l’intelligence artificielle. De plus en plus d’applications mobiles de santé vont faire appel à cette technologie pour nous proposer des solutions plus pointues, mais aussi plus « connectées » au réel. Les chatbots n’en sont que le phénomène émergeant.
Le troisième niveau est celui de la structuration de l’innovation. Autrement dit comment notre système va-t-il permettre aux « bonnes » innovations d’accéder au marché et de se diffuser. L’enjeu de la validation, de la labellisation de la santé mobile et connectée se situe ici et les Trophées de la Santé Mobile, reposant sur le label mHealth Quality, en sont le parfait exemple.

Pourquoi y a-t-il une dynamique particulière dans le secteur de la santé ?

La dynamique de la mobilité et de la connectivité n’est pas spécifique de la santé. Ce sont les implications qui le sont. Dans nul autre secteur, cette évolution ne porte une aussi importante révolution.
La santé mobile et connectée implique de repenser l’organisation du système de santé. Qu’il s’agisse de transformer l’hôpital et de l’orienter sur l’hospitalisation à domicile et de renforcer les liens ville-hôpital, de repenser la formation initiale ou continue, de favoriser l’appropriation de la prévention par le plus grand nombre… la mobilité est un facteur désormais incontournable et son rôle va s’accentuer dans les mois et années à venir.

Cette édition 2017 sera-t-elle un succès, en nombre de candidatures, nombre et qualité des projets, participants, etc. ?

Les Trophées de la Santé Mobile 2017 sont déjà un succès. Tout d’abord, dès l’annonce nous avons reçu un grand nombre de candidatures. Pour la qualité de celles-ci, je précise que toutes les applications candidatant doivent d’abord passer par l’auto-questionnaire du label mHealth Quality. Un auto-questionnaire permettant de valider un niveau suffisant sur différents aspects de l’application mobile : juridique et réglementaire, éthique, données médicales.
De plus, et pour la première fois, les Trophées de la Santé Mobile débuteront par un événement tourné vers le grand public : l’Aréna Santé Mobile. Dans le grand amphithéâtre de la Cité des Sciences et de l’Industrie, le samedi 28 janvier, des applications mobiles et des objets connectés de santé « s’affronteront » sur scène et sur le web – l’Aréna étant retransmise sur le site internet de la Cité des Sciences. À l’issue de cette compétition, le public pourra voter en direct et sur le web et ainsi attribuer deux Trophées spécifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.