La formation médicale par la santé connectée

Les systèmes de santé traditionnels se heurtent à une explosion des coûts, engorgement des hôpitaux et difficile accès pour une frange de la population. Ainsi, pour fluidifier la prise en charge d’un côté et éviter certaines hospitalisations en amont de l’autre côté, la réponse de la santé connectée est réelle. Du point de vue hospitalier, certaines urgences médicales nécessitent une rapidité de réaction pour établir le diagnostic en urgence. La tendance actuelle est de développer des exercices de simulation pour préparer les jeunes étudiants et internes à la pratique médicale. Et si la santé connectée rentrait petit à petit dans un usage d’éducation et de formation pour les prises en charge hospitalières ?

Transposer et adapter la santé connectée aux usages hospitaliers

Le dispositif Digital For Life l’a bien compris, la santé connectée est un réservoir d’idées innovantes qui doivent être mises en lumière et développées. Chaque année cet organisme lance un appel à défi où les entreprises participantes présentent des projets de santé 2.0. L’édition de 2016 à mis en perspective le constat que la santé connectée a un potentiel prometteur pour moderniser les prises en charge hospitalières. En effet, les 3 lauréats du concours Digital For Life sont autant de projets ayant attrait à un meilleur fonctionnement des diagnostics dans les hôpitaux. Les projets Mapui Hospiville, Compagnon Hospitalier et Arthroplastie augmentée (1) témoignent donc d’une réelle volonté d’intégrer la santé 2.0 en hôpital.

http://www.lemag-numerique.com/2017/01/3projetslaureatsdedigitalforlife-9795

Un « serious game » pour mieux gérer les risques et limiter les défaillances

Si de nombreux casques en réalité virtuelle commencent à investir le milieu hospitalier pour faire oublier la douleur ou examiner des patients par le virtuel, d’autres projets de formation par le digital existent. A ce titre, un bloc opératoire virtuel a été pensé pour limiter les risques, erreurs de jugement et autres défaillances matérielles. Il s’agit du premier jeu coopératif en réalité virtuelle pour simuler une opération. Le jeu permet donc de s’assurer que les futurs soignants savent travailler en équipe et réagir en fonction des scénarios préalablement présentés par l’intelligence artificielle du dispositif.

Alors que les champs d’application se multiplient pour ce qui est de l’usage de la santé connectée, de nouveaux territoires de santé sont en passe de devenir des utilisateurs avérés de ce genre de technologie (hôpitaux, laboratoires). Cela pourrait constituer une évolution positive pour déployer la santé connectée au niveau des structures de Santé Publique.

SOURCES :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.