Actus Santé du 13h N° 516 du 06/01/20

Urgences : un forfait réorientation expérimenté

Une trentaine de services d’urgence accueillant environ 40 000 passages expérimenteront un forfait de 60 euros de réorientation des patients vers la médecine de ville. Cette expérience lancée le 1er avril prochain durera 2 ans.

Voir l’arrêté.

30 secondes pour répondre

La ministre arbitrera en janvier la mise en place du numéro unique santé 113. 24 h/24 des assistants de régulation médicale (ARM) hospitaliers auront 30 secondes pour répondre. Un premier outil du service d’accès aux soins (SAS).

Ce numéro unique sera mis en œuvre en lieu et place du 15 et du 116-117 mais sans y associer le secours (17 et 18). À charge ensuite pour ces ARM de renvoyer les appels vers le Samu, la médecine générale ou les prises en charge spécifiques.

La CSMF tient à rappeler son « attachement à un numéro d’identification tel que le 116-117 permettant de séparer les appels pour les services d’urgences des demandes pour des soins non programmés ».

Cette proposition n’a pas la faveur non plus de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF) qui y voit « un véritable hold-up sur le numéro d’urgence, les secours et l’urgence vitale ». (propos publiés dans Hospimédia)

L’alimentation, le premier geste de soins

Des experts médecins et diététiciens ont élaboré 23 recommandations sur les alimentations standard et thérapeutiques chez l’adulte en établissements de santé. Elles se basent sur une enquête nationale et sur les données de la littérature.

Objectif : mieux s’alimenter et lutter contre la dénutrition.

Crédits photos : Istock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.