Actus Santé du 13h N° 520 du 03/02/20

Ibode: les 2 ans d’exercice ne sont plus requis

Un arrêté supprime la condition d’exercice de deux années minimum en qualité d’infirmier ou de sage-femme pour être admis en formation d’infirmer de bloc opératoire à partir de la rentrée 2020.

Urgences : les généralistes ne peuvent pas faire face

Les chiffres de la DRESS closent le débat : 3 généralistes sur 4 ne parviennent pas à répondre à toutes les demandes de soins non programmés malgré les plages de consultations sans rendez-vous organisées, et 1 sur 2 parvient à répondre à la moitié des demandes.

Déserts médicaux : 8 propositions du Sénat

Le rapport adopté par la commission de l’aménagement du territoire avance 2 propositions phares : conventionnement sélectif « 1 arrivée pour 1 départ » en zones sur-dotées, remboursement sans condition des téléconsultations depuis un désert médical.

Entre une approche incitative et coercitive, c’est une « voie de régulation de l’offre » que les sénateurs membres de la commission ont adopté. « La commission constate une aggravation inacceptable de la fracture territoriale et sanitaire qui traverse notre pays, portant une atteinte insupportable au pacte républicain », précise son communiqué de presse. « Malgré les innombrables lois et « plan Santé » adoptés depuis 20 ans, ce sont aujourd’hui entre 6 et 8 millions de Français qui vivent dans un désert médical. Les conséquences, tant d’un point de vue sanitaire que budgétaire, sont potentiellement désastreuses à long-terme. »

Pour Hervé Maurey, sénateur, président de la commission de l’aménagement du territoire et du développement durable du Sénat, co-président du groupe de travail dédié aux déserts médicaux : « Les incitations financières, privilégiées depuis 20 ans par l’État sans aucune évaluation, n’ont manifestement pas permis de résorber ou même de réduire les déserts médicaux, qui n’ont cessé de s’étendre. Il est temps désormais de faire preuve de courage. »

Pour Jean-François Longeot, sénateur, co-président du groupe de travail dédié aux déserts médicaux : « La situation n’est plus tenable, ni pour la population, ni pour les élus. Alors que les collectivités territoriales redoublent d’efforts pour attirer les médecins, l’État doit maintenant assumer sa responsabilité, afin de préserver la cohésion nationale. »

Le Health data hub détaille sa stratégie 2019-2022

Ce « hub » reprend et élargit les missions de système national des données de santé. 4 enjeux stratégiques et les indicateurs de performance associés et cibles sont publiés. Ces données sont « une opportunité pour améliorer la qualité des soins ».

Loi de bioéthique : 137 amendements adoptés

La commission spéciale du Sénat a apporté des modifications substantielles. La FHP-MCO invitait le Pr Delfaissy, président du comité national consultatif d’éthique au 9e Congrès des représentants des usagers 2018. Relire son intervention.

Du 21 au 29 janvier 2020, le Sénat a examiné en première lecture le projet de loi relatif à la bioéthique. L’ensemble du projet de loi fera l’objet d’un scrutin solennel, mardi 4 févier 2020. Il revient ensuite à l’Assemblée nationale pour une validation au printemps.

Santé.fr pour s’informer sur sa santé

La plateforme Santé.fr, portée par le ministère des Solidarités et de la Santé, délivre « la bonne information, au bon moment, au bon endroit ». Santé.fr indexe aujourd’hui près de 6 000 contenus éditoriaux, plus de 450 000 professionnels, établissements et services de santé, tous issus de sources publiques ou labellisées par la puissance publique.

Crédits photos : Istock, Shutterstock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.