Mobilisation pour une guerre efficace

Nous y sommes. En première ligne comme tous les hospitaliers et les autres acteurs de santé, nous répondons présents par une mobilisation totale de l’hospitalisation privée.

Les hôpitaux et cliniques privés ont été appelés depuis vendredi dernier à déprogrammer sans délai les opérations chirurgicales non urgentes afin de faciliter le recours à la réanimation post-opératoire ou à la surveillance continue, avec une attention particulière pour garantir la continuité des soins pour les patients atteints de pathologies chroniques notamment en cancérologie et en insuffisance rénale, mais également pour assurer un accueil de tous les patients qui le nécessiteraient.

À noter que l’hospitalisation privée compte, en dehors du régime dérogatoire qui pourrait être mis en œuvre par les ARS, 320 établissements de santé qui disposent de 2 991 lits en surveillance continue, 89 établissements de 900 lits pour des soins intensifs, et 54 établissements de 550 lits de réanimation.

Je me joins à Lamine Gharbi pour déclarer que c’est en conjuguant les efforts de tous que nous serons le plus efficaces pour faire face à la crise sanitaire sans précédent. Nous devons plus que jamais unir nos efforts entre tous les hospitaliers et les professionnels de ville.

L’exemple chinois démontre qu’une lutte efficace est possible en déployant toutes nos forces dans cette guerre sanitaire.

J’envoie enfin un signal tout particulier à nos soignants et nos praticiens qui font preuve d’une abnégation sans égal qui force un très grand respect. Merci à eux. Merci à vous.

Ségolène Benhamou    
Présidente de la FHP-MCO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.