FHP-REIN – Actus Santé de la newsletter N° 1 du 23/03/20

COVID-19 / recommandations professionnelles

La Société francophone de néphrologie a publié des recommandations (voir dépêche FHP-MCO / FHP REIN). Les  sociétés savantes – SFT, SFNDT, AFU –  évaluent actuellement le risque d’une transplantation supérieur au bénéfice (voir communiqué).

COVID-19 / recommandations transports

L’ARS Occitanie a diffusé des recommandations concernant les mesures à prendre pour éviter toute contamination des patients dialysés lors de leur transport.

COVID-19 / Alerte et retour d’expériences

Partage d’expériences du Centre de dialyse de Compiègne suite aux 15 patients hémodialysés et 3 soignants infectés. Retour de terrain et leçons de la première phase des épidémies en Lombardie.

Centre de dialyse, Polyclinique St Côme, note rédigée par Vincent Vesselle, directeur, et les néphrologues de l’établissements.

Au 26 mars, 15 patients hémodialysés ont été infectés par le COVID-19 dont 40 % sont décédés (6 patients sur 15) ; 1 patient est actuellement en réanimation en SDRA. Trois personnels soignants sont COVID-19 positifs. 

« La contagiosité du virus est redoutable comme l’atteste l’évolution nationale et mondiale de la pandémie. Nous avons probablement 7 à 10 jours d’avance sur le reste de la France. Notre expérience semble clairement montrer que les unités de dialyse sont des lieux à hauts risques de diffusion du virus. Au-delà, nous alertons sur le probable sur-risque de mortalité chez ces patients.
Il nous paraît indispensable de vous conseiller d’anticiper l’arrivée du virus dans vos unités de dialyse et de ne pas attendre le premier cas pour mettre en place des mesures préventives et de modifications de vos organisations. »

Lire la note : ALERTE COVID-19 en dialyse

Leçons de la première phase des épidémies en Lombardie

« La difficile expérience italienne peut aider d’autres pays à relever les défis. L’expérience de la Lombardie souligne la nécessité de collecter et de partager nos données pour accroître nos connaissances et soutenir une position commune, initialement basée sur l’expérience et le plus tôt possible, pour faire face à cette crise écrasante », Hervé Gourgouillon, directeur général Diaverum France, Italie, Maroc. 

Voir : « Indications pratiques pour la prévention et la prise en charge du SRAS-CoV-2 chez les patients en dialyse ambulatoire : leçons de la première phase des épidémies en Lombardie ».

COVID-19 / Retours de terrain

Les administrateurs de la FHP REIN ont fait un point sur les difficultés rencontrées sur le terrain : mobilisation des soignants, approvisionnement des équipements de protection et des consommables, transports.

Les administrateurs de la FHP REIN réunis en conseil d’administration extraordinaire le 18 mars ont échangé sur cette situation particulière, les moyens dont ils avaient besoin et les difficultés qu’ils rencontraient pour lutter contre le COVID-19. Ils ont adressé un questionnaire aux gestionnaires de structures de dialyse afin de faire un point avec eux sur le degré de mobilisation des soignants et les difficultés pouvant se présenter, les équipements de protection dont ils disposaient et leur approvisionnement en consommables. Enfin, ils ont fait un état des lieux de la relation avec les transporteurs, pouvant limiter l’accès des malades aux structures de dialyse.

Il en ressort que, globalement, les structures de dialyse n’ont, pour l’heure, pas de difficulté majeure concernant leurs effectifs de personnels. Cependant un certain nombre d’entre eux ont des absences pour raison de santé, suspicion de COVID, COVID avéré ou fragilité de santé (ALD, maternité, etc.) et ce phénomène est en train de s’amplifier. L’absentéisme et la rareté du personnel de dialyse pourrait cependant très rapidement poser difficulté en fonction de l’évolution très rapide de l’épidémie.

Le manque d’équipements de protection est soulevé par tous les répondants : masques FFP2 et chirurgicaux, SHA, lunettes, surblouses, gants, thermomètres, visières, casaques… C’est la préoccupation majeure de l’ensemble des professionnels actuellement.

Quelques établissements de santé disent avoir des difficultés d’approvisionnement en consommables de dialyse mais ce problème reste limité. Nombre d’entre eux ayant anticipé en faisant des stocks conséquents. Une vigilance demeure cependant car une grande partie des consommables de dialyse est fabriquée dans la région de Modène en Italie.

« La résilience des équipes soignantes et leur stabilité émotionnelle dans un moment aussi difficile dans leur quotidien personnel et professionnel ne peuvent être garanties sans EPI en qualité et quantité suffisantes, au-delà de leur engagement et compétence », insistait Vincent Lacombe.

Les résultats anonymisés du questionnaire.

Cette analyse de la situation, à date, ne minimise pas les tensions existant sur le terrain sur l’ensemble de ces sujets. Nous faisons un point très régulier avec le ministère pour l’alerter sur les difficultés spécifiques des acteurs de dialyse. N’hésitez pas à nous resolliciter si vous en rencontrez de nouvelles.

COVID-19 / Dons de masques

L’association Renaloo se mobilise et propose 300 000 masques aux centres de dialyse en France. Un don qui ne résout pas le problème d’approvisionnement mais est une aide précieuse.

L’association de patients Renaloo, s’appuyant sur un don d’Astra Zeneca, a pris contact avec les trois fédérations d’établissements de santé, dont la FHP REIN, afin de favoriser la protection des patients dialysés. Elle leur a proposé de les faire bénéficier d’un don de 300 000 masques afin de protéger ces malades fragiles et de contenir au mieux la propagation du COVID-19. Des échanges sont en cours afin d’acheminer au plus vite ces masques sur les sites des structures de dialyse pour qu’ils les distribuent aux patients. La FHP REIN est fortement mobilisée sur ce sujet et vous donnera prochainement des compléments d’information. Ce don ne résout pas les difficultés d’approvisionnement en masques et en équipements de protection des centres de dialyse mais il vient en complément des autres demandes en cours et peut permettre d’assouplir certaines situations.

Crédits photos : Istock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.