Actus Santé du 13h N° 531 du 20/04/20

La HAS fait le point sur ses recommandations

La HAS s’est adaptée pour poursuivre les activités nécessaires, permettre aux professionnels de santé de se concentrer sur la lutte contre l’épidémie et produire des avis en urgence sur le COVID-19.

Rapport de l’Institut Montaigne sur l’Asie

Comment le Japon, la Corée du Sud ou encore Taiwan sont-ils parvenus à éviter un confinement général de leurs populations ? Que faut-il en retenir pour préparer l’après-confinement en Europe ?

L’ANAP revient sur des initiatives solidaires

De nombreuses initiatives ont vu le jour au quotidien ces dernières semaines pour faire face au COVID-19 et au confinement. Volontariat et entraide, accompagnement psychologique, dons, etc, l’ANAP fait le point.

COVID-19 – Éléments relatifs au dépistage

Dépistage de l’infection et de l’immunisation des patients par le SARS-CoV-2 : le point par la HAS, le journal officiel de l’Union européenne et la Commission nationale de biologie médicale.

  • HAS – Cahier des charges définissant les modalités d’évaluation des performances des tests sérologiques détectant les anticorps dirigés contre le SARS-CoV-2 – Validée par le Collège le 16 avril 2020.
  • Journal officiel de l’Union européenne – Lignes directrices relatives aux tests de diagnostic in vitro de la COVID-19 et à leurs performances.
  • Communiqué de presse – Les recommandations de la Commission nationale de biologie médicale (CNBM).

Concernant le support HAS, L’essentiel.

  • La seule technique de diagnostic biologique du COVID-19 recommandée à ce jour est le test moléculaire par RT-PCR permettant la détection du génome du coronavirus SARS-CoV-2.
  • Les tests sérologiques ne sont pas recommandés dans le cadre du diagnostic précoce de l’infection COVID-19 lors de la première semaine suivant l’apparition des symptômes.
  • Les tests sérologiques ne permettent pas de statuer sur la contagiosité de la personne.
  • Les tests sérologiques permettent uniquement de déterminer si une personne a produit des anticorps en réponse à une infection par le virus SARS-CoV-2.
  • La cinétique de production des anticorps contre le virus est encore aujourd’hui mal caractérisée principalement chez les patients asymptomatiques. La durée de protection éventuelle est également mal connue.
  • Il est primordial que les tests sérologiques puissent être validés sur leurs premières performances analytiques et cliniques dès aujourd’hui avant leur achat et leur utilisation en routine.
  • C’est pourquoi, la HAS propose le présent cahier des charges qui détaille des critères de qualité et d’exigence vis-à-vis de l’ensemble des tests sérologiques détectant les anticorps spécifiques dirigés contre le SARS-CoV-2 afin de faciliter leur développement et leur évaluation.
  • La HAS considère que les valeurs seuils minimales sont estimées à 98% pour la spécificité clinique et à 90% ou 95% selon l’usage du test pour la sensibilité clinique.
  • La HAS recommande de disposer des résultats des évaluations de performances menées sur la base des éléments du présent cahier des charge préalablement à tout achat et utilisation de tests sérologiques.
  • La stratégie d’utilisation de ces tests sera précisée dans un prochain avis.

Crédits photos : Istock

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.