L’appel à la vigilance

Depuis le déconfinement, 88 clusters sont apparus en Île-de-France et 8 dans le Grand Est. 74 sont en cours d’investigation, dont 20 % dans des établissements de santé. Même s’il n’y a pas de signaux de reprise de l’épidémie et que la situation s’est très nettement améliorée partout en France, notre plus grande vigilance est requise.

Entre responsabilité médicale à l’égard des patients en attente d’hospitalisation et pression économique, les médecins avaient à cœur de reprendre leur travail. Ainsi, selon les régions et selon les modalités de prise en charge, ils ont retrouvé entre 50 et 90 % de leur activité hospitalière. Néanmoins, la levée progressive des plans blancs ne signifie pas la levée des gestes barrières. Le directeur doit assurer la sécurité de ses salariés. La route du manager est donc étroite.

N’oublions pas trop vite les retours d’expérience des directeurs et des professionnels de santé qui ont géré l’épidémie au sein de leur établissement. Le virus circule manifestement encore dans certains territoires et nous devons rester vigilants à l’égard des patients asymptomatiques : ils sont une source potentielle de contamination des professionnels et des autres patients. Soyons donc attentifs au risque de relâchement dans le respect des protocoles à présent routiniers mis en place.

Cette période mêle des sentiments confus : enthousiasme de la reprise d’activité, inquiétude d’un retour de l’épidémie, craintes de tensions sociales, attentisme quant aux arbitrages du Ségur de la Santé, espoir devant le changement de paradigme dans l’évolution de l’ONDAM. Quelle sera notre actualité dans les semaines et mois qui viennent ? Seule certitude, personne ne détient la capacité à prévoir la façon dont vont se dérouler les périodes estivale et d’automne en ces temps de Covid-19.

Ségolène Benhamou
Présidente de la FHP-MCO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.