Actus Santé du 13h N° 551 du 12/10/20

Le process IFAQ bousculé par la Covid

Lors de l’AG de la FHP-MCO du 6 octobre, le ministère a annoncé  une adaptation de la trajectoire financière d’IFAQ en stabilisant l’enveloppe à 400 M€ en 2021 (montant identique à celui de 2020). Les déterminants du modèle IFAQ 2021 sont à construire lors de ce dernier trimestre 2020.

La réforme du financement urgences reprend

La prochaine réunion du 14 septembre sera décisive. À noter que le critère « dotation populationnelle » est intégré dans le financement des urgences dès le 1er janvier 2021. La réforme du financement de la part activité sera en application le 1er mars 2021.

Soins critiques en attente de leur réforme

La réforme des autorisations des soins critiques est la pierre angulaire des autorisations. Le Retex Covid infléchira-t-il le premier arbitrage qui prévoyait la fermeture de 98 réanimations en France ? Le secteur privé bénéficie actuellement de 88 autorisations dérogatoires « Covid »

Médecins, des négociations conventionnelles tendues

En phase, les syndicats de médecins libéraux dénoncent dans le PLFSS 2021, les 300 millions prévus dans le cadre de la hausse des professionnels de santé libéraux comparés aux 4,6 milliards d’euros uniquement pour les revalorisations salariales à l’hôpital.

La CSMF rappelle que « la crise sanitaire de la COVID-19 a montré l’engagement remarquable de l’ensemble des soignants en France, en particulier des médecins libéraux ». La confédération dénonce aussi « une prolongation de la convention actuelle, ce qui renvoie toute valorisation tarifaire pour les médecins libéraux pour fin 2023. Le gouvernement a décidé que les tarifs médicaux actuels ne bougeront pas pendant encore trois ans de plus », déclare le Dr Ortiz, président de la CSMF.

Crédits photos : Istock