Actus Santé du 13h N° 566

HAS : retour d’expérience sur les EIGS

La déclaration d’événement indésirable associé aux soins est croissante mais doit encore progresser selon la HAS. Sur les 1 187 EIGS en 2019, 51 % ont abouti au décès d’un patient et 53 % auraient pu être évités.

2 007 EIGS étaient déclarés entre 2017 et 2019.

25 situations à risque sont mises en évidence dans le rapport de la HAS, dont 8 nouvelles identifiées en 2019. Parmi les plus fréquentes figurent les défauts de prise en charge, les suicides de patients et les erreurs médicamenteuses. Face à ces situations, la HAS formule une série de propositions :

  • 11 préconisations portent sur la sécurité des pratiques médicales et sur la qualité de la prise en charge des patients ;
  • 14 préconisations concernent le fonctionnement du dispositif de déclaration des EIGS. La HAS observe d’ailleurs que plus de la moitié des événements déclarés par les professionnels reste bloquée à différents stades du processus déclaratif.

La HAS a mené un travail spécifique sur les 256 EIGS liés aux médicaments. Trois facteurs contributifs en ressortent : les erreurs de dose avec le plus souvent un surdosage, les erreurs de médicaments, et les erreurs liées à l’identité du patient. 75 % des médicaments concernés appartiennent à la liste des médicaments dits « à risque ».

L’ALD représente 60 % des dépenses de santé

Une étude de la Drees établit que les ALD représentent 18 % des assurés et 60 % des dépenses de santé (données 2017). Il s’agit majoritairement de personnes âgées puisque plus de 50 % ont plus de 65 ans.

La Drees note des restes à charge après Assurance maladie obligatoire comparables entre patients âgés avec et sans affection de longue durée, malgré des dépenses de santé 3 fois supérieures. Le dispositif ALD permet une redistribution horizontale envers les plus malades : plus de 90 % de la dépense des assurés en ALD est prise en charge par l’Assurance maladie obligatoire (AMO), contre 67 % pour le reste des assurés.

9 projets « usagers » récompensés

La Fondation des usagers du système de santé de la FHP a reçu en 2020 126 projets de promotion de prévention, d’accès aux soins pour tous… 27 initiatives exemplaires ont été retenues dont 9 récompensées par un soutien financier.

Crédits photos : Istock