Les garanties de financement 2020 : le bilan

Si la publication des tarifs 2021 des soins est reportée vers le 15 mars, la semaine passée a été toutefois marquée par la signification de la part de l’ARS aux établissements de santé du montant de la garantie de financement 2020.

Nous avons travaillé bilatéralement de façon transparente avec la CNAM dès le printemps 2020 sur la méthode de calcul la plus juste et conforme à l’arrêté du mois de mai 2020, s’appuyant sur les données les plus adaptées. Au plus tard le 5 mars 2021, les ARS ont dû officialiser par lettre le montant de cette garantie, auprès de chaque établissement de santé.

Ce dispositif est essentiel aux établissements de santé publics et privés pour prendre en charge les patients atteints de la Covid, via notamment les 82 autorisations dérogatoires de réanimation privées octroyées au cours du printemps, et pour poursuivre les soins de tous les autres malades. Rappelons que près de 30 000 actes de chirurgie du cancer n’ont pas été réalisés en 2020

Pour mesurer l’importance de ce mécanisme de financement Covid, notons que le PMSI indique une baisse du nombre de séjours de 7,2 % pour le secteur privé (- 8 % pour l’hôpital) en 2020 par rapport à 2019. Par ailleurs, les établissements de santé ont répondu massivement à un dispositif complémentaire de financement des surcoûts Covid. Ces aides n’ont pas d’égal et démontrent l’importance accordée à notre système de santé en général et au monde hospitalier en particulier, hôpitaux publics et privés. De part et d’autre, chacun rend désormais des comptes en toute transparence.

Cet accompagnement salvateur de l’ensemble des acteurs hospitaliers, co-construit dans l’urgence et aujourd’hui posément analysé en transparence est un grand enseignement français de la crise pandémique.

Les Françaises et les Français, ainsi que nos gouvernants, peuvent compter sur l’hospitalisation privée pour continuer à être présente dans les nécessaires prises en charge en cette période de crise sanitaire majeure. Nous avons su, nous sommes et serons à la hauteur des attentes exprimées à notre attention.

Nous sommes fiers d’être un acteur à part entière au service de notre système de santé.

Frédérique Gama
Présidente de la FHP-MCO