Actus Santé du 13h N° 584

La réforme des autorisations sera finalisée en avril 2022

Suite à la publication de l’ordonnance n° 2021-583 portant modification du régime des autorisations d’activité de soins et des équipements matériels lourds, la DGOS a réactualisé et publié le nouveau calendrier des travaux.

Consulter le calendrier

Hospitalisation privée au cœur des territoires

La campagne des élections départementales et régionales des 20 et 27 juin bat son plein. La FHP et les fédérations régionales s’adressent aux candidats : rappel de la place du secteur et propositions.

Parmi les principaux axes de propositions :

  • Impulser dans les territoires une forte dynamique en matière de formation des soignant.e.s, pour pallier les pénuries de professionnels de santé, et renforcer l’attractivité des métiers du soin. Aujourd’hui, 10 % des emplois sont vacants dans les établissements de santé publics et privés. Alors que le secteur sanitaire pourrait créer 100 000 emplois, il convient de tisser une stratégie partenariale entre établissements de santé et les collectivités territoriales.
  • Faire émerger une démocratie territoriale de santé vivante et partagée, qui reconnaisse davantage le rôle des élu.e.s et implique les collectivités territoriales dans la définition des priorités de santé, en concertation avec des ARS confortées dans leur mission de régulation, des acteurs de santé et du soin de tous statuts, et des patients.
  • Favoriser un élan en faveur de l’investissement en santé dans les territoires. Alors que le Ségur de la Santé porte la volonté d’une déconcentration accrue des ressources en santé, l’hospitalisation privée est prête à bâtir aux côtés des départements et des régions les projets de santé de demain. Ce sont la transparence dans l’allocation des ressources et dans le choix des projets ainsi que l’équité de traitement entre tous les acteurs de santé qui garantiront une réelle transformation territoriale de l’offre de soin.
  • Travailler avec les collectivités territoriales sur l’enjeu majeur de l’amélioration de l’accès aux soins, préoccupation forte des élu.e.s comme des citoyens, à travers le développement de la télémédecine, l’aide à l’installation des jeunes médecins, la création de maisons et de centres de santé de proximité… Par ailleurs, les compétences des collectivités territoriales en matière de prévention, de santé publique et de développement durable en santé doivent être développées.

L’ATIH met en valeur son rôle

Dans son rapport d’activité 2020, l’ATIH rappelle sa participation active à la gestion de la crise sanitaire : remontée des datas pour les chercheurs, pour le calcul de la garantie de financement, gestion des stocks de vaccins et d’EPI, etc.

Vers un système de santé plus résilient ?

En 5 min répondez au sondage du Comité pour le développement durable en santé (C2DS). 13 mois d’épidémie sont passés, l’opinion des professionnels de santé a-t-elle évolué, notamment sur un développement durable en santé ?
Clôture mercredi 9 juin 2021.

Crédits photos : Istock